Huffpost Tunisie mg

5 "Vols de merde" qui vous feront rire pendant votre voyage

Publication: Mis à jour:
VOYAGE EN AVION
A Nesma Airlines plane takes off at Cairo Airport, Egypt July 13, 2016. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh | Amr Dalsh / Reuters
Imprimer

VOYAGE - Prendre l'avion, ce n'est pas toujours une partie de plaisir. Entre l'angoisse du décollage et les heures qui semblent toujours plus longues, voyager peut vite devenir une torture. D'ailleurs, il y a certaines situations dont on se passerait bien en prenant l'avion.

Le livre Vols de merde écrit par François Nénin et publié aux éditions Mazarine recense les histoires drôles (et moins drôles) de l'aviation. Pilote et journaliste-enquêteur spécialisé dans l'aérien, François Nénin est également l'auteur de Oups, on a oublié le train d'atterrissage.

Ce week-end, période cruciale de l'été, les foules envahiront les aéroports. Quand certains rentreront de leurs vacances, d'autres embarqueront pour leur séjour de farniente. Pour éviter le stress du vol et de la cohue, c'est le moment ou jamais de se détendre avec cinq histoires vraiment marrantes.

  • Bobsleigh

"Mesdames et messieurs, c'est votre commandant de bord qui vous parle, la température extérieure est actuellement de -40 degrés et le train d'atterrissage de notre avion est actuellement gelé. Impossible de bouger. Je vais donc vous demander de bien vouloir redescendre de l'avion et de le pousser pour qu'on puisse démarrer."

En novembre 2014, les 81 passagers d'un vol de la compagnie Katekavia à l'aéroport Sibérien d'Igarka ont dû pousser l'avion de 90 tonnes qui devaient les amener à Krasnoïarsk. Une vidéo de ces passagers poussant la carlingue a d'ailleurs fait le tour de la toile à l'époque.

  • "Chéri, réveille-toi, on s'est trompé d'avion!"

Depuis quarante ans, aucun avion n'échappe à la zone de turbulences qui tourmente le ciel à l'approche de Milwaukee (Wisconsin).
Chaque jour, peu avant l'atterrissage, des passagers s'agitent, tachycardent, perdent leur sang froid. C'est la panique à bord...
Pourtant, ces perturbations n'ont rien à avoir avec les caprices de la météo. C'est au sens de l'humour très aiguisé du photographe américain Mark Gubin que les voyageurs doivent leurs sueurs froides. Sur le toit de sa maison, située juste sous la trajectoire des appareils, le farceur s'est amusé à inscrire en lettres blanches hautes de deux mètres : "Bienvenue à Cleveland" - une ville située dans l'Ohio... à 700 kilomètres du Wisconsin.
"Chéri, réveille-toi, on s'est trompés d'avion!" est donc la phrase la plus entendue à proximité de l'aéroport de Milwaukee.

Une petite blague que l'on peut d'ailleurs apercevoir sur Google Maps.

voyage en avion

  • Mon truc en plume

L'avion de la Delta Airlines vient de décoller de New York. Pas un siège de libre à l'horizon. Tous les Américains se pressent sur les routes ou dans les airs pour rejoindre leur famille autour du traditionnel repas de Thanksgiving. Sarah, l'hôtesse de l'air, ne sait plus où donner de la tête. Elle conserve son joli sourire, malgré les demandes les plus farfelues des passagers et le brouhaha en cabine.La jeune femme distribue crayons de couleur et coloriages pour les enfants quand elle sent un picotement au niveau de ses fesses. elle se retourne prête à en découdre et découvre une dinde confortablement installée sur un siège, qui lui picore sa jupe crayon. Sarah, comprenant tout à coup l'agitation générale, se demande, comme sans doute tous les voyageurs, ce que peut bien faire une dinde dans un avion ! L'homme, assis à côté du curieux volatile, regarde vaguement par le hublot, en mastiquant un chewing-gum bouche ouverte. À sa question, il se tourne vers elle tel un automate : "C'est mon animal de réconfort émotionnel", débite-t-il l'air très dégagé et suffisant. (...) Il ajoute: "Ginger m'aide psychologiquement à supporter mon angoisse de l'avion, mon thérapeute me l'a vivement conseillé. J'ai ici tous les papiers qui le prouvent ainsi que l'ordonnance par mon médecin. De plus, c'est autorisé par la loi depuis 1986."

My neighbor is a flight attendant. He just posted this photo of someone's "therapy pet," on his flight.
  • Y a pas de lézard ?

À bord du vol long-courrier de la compagnie Air India en partance de New Dehli pour Londres, c'est l'heure du déjeuner. Le bal des hôtesses a déjà commencé dans l'allée centrale de l'appareil: distribution rituelle des plateaux-repas assortie de petites canettes de sodas ou rafraîchissements en tout genre. Le calme et la bonne humeur règnent en cabine tout comme dans le cockpit.
Un passager hurle en découvrant, entre le sandwich sous vide et la serviette en papier, un lézard. Morte ou vivante, la bestiole est bien là, soigneusement enveloppée dans du film alimentaire....

L'histoire a d'ailleurs beaucoup été relayée sur les réseaux sociaux et une photo témoigne de ce pauvre animal emballé comme un sandwich.

  • Du bout des doigts

Plus de 400 passagers, neuf sanitaires, encore huit heures de vol en perspective. Et, à 11 000 mètres d'altitude, autant dire qu'il est impossible de trouver un rouleau de PQ !

Jessica, une hôtesse de l'air de la compagnie aérienne United, s'est rendue compte, alors que l'avion avait déjà décollé, qu'il n'y avait plus de papier hygiénique dans les toilettes. Elle a eu beau chercher dans tous les recoins de l'appareil, rien à faire, c'était la panne sèche. Les passagers ont dû se battre pour des serviettes en papier qui n'ont pas fait long feu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.