Huffpost Maroc mg

Un Marocain en garde-à-vue pour avoir demandé un prêt en gage d'une montre volée

Publication: Mis à jour:
MONTRE HUBLOT
Un Marocain en garde-à-vue pour avoir demandé un prêt en gage d'une montre volée | DR
Imprimer

INSOLITE – “Mettre au clou“, c’est l’expression consacrée à cette transaction. Le Crédit municipal de Paris offre la possibilité de se faire prêter de l’argent pour une durée d’un an. En contrepartie, l’emprunteur dépose un ou des objets de valeur qui appartiendront au créancier en cas de non paiement dans les délais.

C’est à cette opération qu’un Marocain de 48 ans a voulu se prêter. La suite de son histoire est rocambolesque. Ce jeudi 28 juillet dans l’après-midi, l’homme se présente au Crédit municipal de Paris afin d’obtenir un prêt sur gage, comme le raconte dans un article, le quotidien français Le Parisien.

En échange de ce prêt, le quadragénaire propose sa montre de marque Hublot, estimée à 27.000 euros. Après les vérifications d’usage, l’établissement bancaire spécialisé dans le prêt sur gage découvre que la montre n’appartenait pas au Marocain.

Ce bijou appartenait en fait à un touriste irakien. Ce dernier, qui s’est fait dérober sa montre le mardi 12 juillet vers 3 heures du matin, avait signalé le vol sans porter plainte.

La brigade anti criminalité, alertée par le Crédit municipal, a débarqué sur les lieux pour cueillir le Marocain. Lors de son interrogatoire au poste de police, le suspect a d’abord assuré être le propriétaire de la montre avant d’indiquer l’avoir trouvée dans une poubelle dans les Hauts-de-Seine.

Il a été placé en garde-à-vue en attendant que l’enquête confirme ou infirme sa version des faits.

LIRE AUSSI: