Huffpost Maroc mg

Un Centre universitaire pour l'enseignement de la langue arabe ouvre à l'Université Mohammed V de Rabat

Publication: Mis à jour:
UNIVERSIT MOHAMMED V
DR
Imprimer

ENSEIGNEMENT - Un Centre universitaire pour l'enseignement de la langue arabe aux non arabophones a été ouvert, lundi dernier, à la faculté des lettres et des sciences humaines relevant de l’Université Mohammed V de Rabat. Etalé sur une superficie globale de 561 m2, le centre comprend cinq salles, une bibliothèque, une salle de réunions et deux bureaux.

Celui-ci vise à "promouvoir la diffusion de la langue arabe et à permettre aux non arabophones de découvrir la civilisation marocaine et arabe, dans le cadre d’un projet de construction de centres spécialisés dédiés au sein des universités marocaines", indique jeudi un communiqué de l’Université Mohammed V.

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, la recherche scientifique et la formation des cadres, Jamila El Moussali, a indiqué que la création de ce centre s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la convention cadre signée le 27 septembre 1995, entre le ministère et l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (l’ISESCO), et de l’accord additionnel signé le 21 juillet 2016.

Le président de l’Université Mohammed V, Saaid Amzazi, a, lui, souligné que la création de ce centre intervient en réponse aux demandes des non arabophones d’apprendre la langue arabe pour des raisons et objectifs différents. Selon lui, cette structure est porteuse d'objectifs nobles qui consistent à assurer une diffusion à grande échelle de la langue arabe pour lui permettre d'occuper une place primordiale parmi les langues internationales, faciliter la communication et répondre aux attentes d'une frange d'apprentis désireux de connaitre la culture et la civilisation marocaine et arabe.

Le nouveau centre a aussi pour vocation de former des professeurs de langue arabe pour les non arabophones à travers l’ouverture d’un master, préparer des doctorants spécialisés en la matière, des encadrants et des superviseurs pédagogiques, mener des recherches et des études scientifiques et pédagogiques spécialisées et de coopérer avec les institutions et organisations partageant des intérêts communs.

LIRE AUSSI: