Huffpost Maroc mg

Le Maroc n'a accueilli que 3,48 millions de touristes les cinq premiers mois de l'année

Publication: Mis à jour:
JAMAL EL FNA
DR
Imprimer

TOURISME – Le mirage des 20 millions de touristes n’a jamais semblé jamais aussi loin au vu de l’activité touristique en berne au Maroc. Même l'objectif des 10 millions de touristes qui semblait définitivement acquis pourrait ne pas être atteint.

Au cours des cinq premiers mois de l’année, le Maroc n’a accueilli que 3,48 millions de visiteurs, soit 1,4% de moins que la même période une année auparavant, selon des chiffres de l’Observatoire du tourisme relayés par Le Matin.

Baisse dans les marchés émetteurs de touristes pour le Maroc

Le flux des touristes internationaux a reculé de 4,5% à fin mai dernier, principalement à cause d’une baisse dans les marchés émetteurs pour le Maroc, notamment le Royaume-Uni (-7%), l’Allemagne (-7%), l’Italie (-6%) et la France (-3%). L'une des raisons possibles de ce recul du flux de touristes peut être liée au contexte sécuritaire en Europe, où la multiplication des attentats terroristes a installé une peur de voyager.

Les établissements touristiques ont naturellement été touchés par la baisse des arrivées touristiques. Le nombre de nuitées enregistrées jusqu'à fin mai dans les établissements classés a connu une baisse de 1,4% par rapport à la même période une année plus tôt. Ces nuitées ont cependant connu une baisse de 20% à Fès et de 3% à Rabat, tandis qu’elles sont en hausse de 6% à Casablanca et Tanger.

L’activité touristique des non-résidents au Maroc a généré 21,5 milliards de dirhams au cours des cinq premiers mois de l’année, contre 20,2 milliards un an plus tôt, selon les chiffres de l’Observatoire du tourisme.

Les MRE pour minimiser les dégâts

La saison touristique pourrait être sauvée par les MRE qui rentrent en vacances lors des périodes de pointe du secteur. Au cours des cinq premiers mois de l’année, le flux des touristes MRE qui ont visité le royaume a augmenté de 3,4%. Avec la fête de l’Aïd El Kébir au mois de septembre, il faudra peut-être prévoir une hausse dans les arrivées des Marocains de la diaspora, ou s'attendre à ce que ceux qui sont déjà sur le sol marocain prolongent leurs vacances.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
12 mois, 12 destinations au Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction