Huffpost Algeria mg

Le service de maternité du CHU de Constantine réhabilité et rouvert

Publication: Mis à jour:
CHU CONSTANTINE
Capture d'écran
Imprimer

Le service de maternité du CHU de Constantine, fermé depuis une année pour réhabilitation, a été rouvert ce jeudi 28 juillet 2016 par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, rapportait l'agence de presse officielle (APS).

Le service de maternité de ce CHU, qui accueillait des femmes enceintes de plusieurs wilayas de l'est du pays, avait été fermé suite à la diffusion par une chaîne de télévision publique d'un reportage "choc" sur sa situation dégradante.

Les images, qualifiées de "honteuses, éprouvantes, scandaleuses", démontraient que ce département était hors d'état d'assurer un service minimum. La diffusion du reportage a vite fait réagir Abdelmalek Sellal, qui a tout de suite ordonné la fermeture de ce service.

Cette maternité devait être rouverte au mois de février dernier, affirmait le directeur de l'établissement hospitalier, Djamel Benyessad. M. Boudiaf avait ensuite indiqué, début du mois de mars, que la réouverture avait été retardée pour mi-mars. Elle intervient néanmoins plus de trois mois plus tard.

Les travaux de réhabilitation, qui entraient dans le cadre d'un plan d'urgence, ont concerné le pavillon de gynécologie-obstétrique, le bloc opératoire, l’unité de grossesse à haut risque, les salles d’accouchement, le laboratoire, la pharmacie et les salles de consultation.

Un montant de 400 millions de dinars a été alloué à ces réhabilitations, selon les explications fournies à la délégation ministérielle, qui a rajouté que 200 millions de dinars ont par ailleurs été consacrés à l'acquisition de nouveaux équipements médicaux.

La remise en service de la maternité du CHU de Constantine, qui assure annuellement plus de 15.000 accouchements dont 4.000 par césarienne, allégera la pression sur les services de gynécologie-obstétrique des autres établissements de santé, estimait ce matin Abdelmalek Boudiaf.

Il a estimé que ce département, désormais "réhabilité et équipé", constitue "un acquis à préserver". "La qualité des soins et la bonne gestion doivent y être reflétées", rajoute-t-il.

La wilaya de Constantine totalisera 500 lits en gynécologie-obstétriques avec la réception du complexe mère-enfant (120 lits) et de la maternité de Sidi-Mabrouk (75 lits) après des travaux d’extension, a conclu le responsable de la tutelle.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.