Huffpost Maroc mg

A Londres, un grand chirurgien d'origine marocaine accusé de viol

Publication: Mis à jour:
MOHAMED AMRANI ACCUSE VIOL JUSTICE
A Londres, un grand chirurgien d'origine marocaine accusé de viol | CourtNewsUk.com
Imprimer

JUSTICE - L'un des plus grands chirurgiens cardiaques de Grande-Bretagne est accusé d'avoir violé une femme et agressé sexuellement au moins trois autres femmes entre 2001 et 2014. Selon les révélations faites par le quotidien britannique Daily Mail, Mohamed Amrani, 53 ans, reconnu dans le milieu médical, a comparu mercredi 27 juillet devant la justice.

L'homme est accusé de onze chefs d'accusation sur des femmes de plus de seize ans, dont viol, agression par pénétration, attentat à la pudeur et agression sexuelle. Mohamed Amrani travaille au Royal Brompton & Harefield NHS Trust, le plus grand centre spécialisé dans les maladies du cœur et des poumons au Royaume-Uni, qui dispose de deux hôpitaux dans le centre de Londres et en périphérie de la capitale britannique.

Il travaille également à l'hôpital BUPA Cromwell, à South Kensington, où l'une des agressions sexuelles présumées a eu lieu. Trois autres agressions présumées ont eu lieu à l'hôpital Harefield, dans le quartier londonien de Hillingdon.

Selon un porte-parole de l'hôpital Cromwell, M. Amrani a été suspendu de ses fonctions au moment où les policiers ont averti l'hôpital de l'enquête qu'ils menaient.

M. Amrani est connu pour avoir réalisé le premier double remplacement de valves cardiaques à travers une petite incision. Il faisait également partie de l'équipe qui a procédé à la première double transplantation pulmonaire à partir d'un donneur mort.

LIRE AUSSI: Les chiffres alarmants des violences faites aux femmes au Maroc