Huffpost Tunisie mg

Festival de Hammamet: Les secrets de la musique d'Ibrahim Maalouf livrés par ses musiciens

Publication: Mis à jour:
IBRAHIM MAALOUF
festivaldehammamet.com
Imprimer

"Magique, exceptionnel, délicieux!…". Tels ont été les adjectifs lancés à chaud à la sortie du concert d’Ibrahim Maalouf mardi soir au Théâtre de Hammamet.

Ibrahim Maalouf, cet artiste franco-libanais aux multiples talents n’aura pas fini d'impressionner!

Il a subtilement transporté le public dans son monde musical, avec un sens aigu du partage et un humour fin, laissant transparaître une personnalité musicale affirmée.

"Là vous êtes confortablement installés… enfin… confortablement? Je ne sais pas" a-t-il lancé, "mais voilà vous êtes tranquilles et vous allez écouter ce morceau tranquillement… seulement à un moment vous allez vous lever!!" affirme t-il au public.

ibrahim maalouf

François Delporte, musicien aux côtés d’Ibrahim, a lui aussi révolutionné la soirée avec sa guitare, ainsi que Youenn Le Cam avec son biniou, des performances individuelles ensorcelantes succédées par un acte de batteries affriolant.

youenn le cam

ibrahim maalouf

Son piano et sa trompette sont donc venus exalter le biniou pour ériger le théâtre dans une ambiance plus qu’enflammée.

ibrahim maalouf

Les spectateurs étaient réjouis, seulement pour certains, l’interdiction de prendre des photos semblait pour le moins une décision embêtante. Mais pourquoi?

Le Huffpost Tunisie est allé rencontrer les membres de l’équipe d’Ibrahim Maalouf à la fin de la soirée. Lui malheureusement fut parti très rapidement.

Jean-Louis Couleard, le régisseur, était étonné quand le HuffPost Tunisie lui a demandé la raison derrière cette décision "Il n y a aucun souci pour prendre des photos" avait-il affirmé, mais c’était trop tard. Alors pourquoi Ibrahim Maalouf n’a pas programmé une conférence de presse? "C’est en terme d’organisation par rapport au rooting, parce qu’on est arrivés tard… voilà". Les autres musiciens non plus ne savaient pas: "je ne suis pas au courant de tout, je sais que d’une fois à l’autre, ça dépend des conditions dans lesquelles ça se passe, s’il a le temps ou pas, la possibilité en fonction de ce qu’il a à faire après" avait répondu François Delporte.

Néanmoins, Jean-Louis nous livre un secret, que la plupart doivent déjà connaitre, "Ibrahim a 4 pistons à sa trompette, c’est son père qui a inventé ça: la façon de pouvoir jouer des chansons mélodiques et de les rendre orientales en ajoutant un 4ème piston à la trompette", voilà le secret. Il explique "Ça permet de faire le quart de ton. Ibrahim l’a développé, il incorpore ça dans sa musique".

ibrahim maalouf

Les spectateurs étaient des amoureux d’Ibrahim, Djo s’était exclamé: "Je l’aime ce mec, s’il vient en Tunisie, il faut impérativement y aller, c’est comme si la coupe du monde se jouait dans ton pays et que t’assistes pas à la finale!"

Houssem, un autre spectateur est lui aussi venu de Tunis pour le voir: "C’est extra, extraordinaire! Les mots ne valent pas le talent, il a une magie de se connecter avec le public inimaginable, voilà, c’est un magicien tout simplement!" s’était-il exprimé avant d’ajouter, "C’était un concert magnifique, ils étaient tous magnifiques!".

Une admiration partagée par tous les spectateurs, Tunisiens et étrangers, mais aussi réciproque, car les musiciens eux aussi se sont connectés avec le public tunisien.

François, le guitariste s’est livré au HuffPost Tunisie: "C’était un super, super public, je ne sais pas qui connait la musique, je suis étonné étonné parce qu’il était très réceptif, j’imagine qu’il y a des gens qui connaissaient déjà, en même temps il y a des gens qui viennent parce qu’ils se disent 'allez il parait que c’est bien!' sans en savoir plus, je pense qu’ils sont bien rentrés dans la musique et pour nous ça fait toute la différence! c’est beaucoup plus facile et on fait un meilleur concert. Quand les gens sont assis, faut qu’ils veuillent bien se lever. Et c’était réussi!"

Youenn, qui a joué un solo au biniou a aussi pris part à cette admiration partagée "le public tunisien est vraiment exceptionnel, il est rentré dedans et après il a explosé, c’était électrique!"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.