Huffpost Maroc mg

Deux à six ans de prison pour les étudiants qui avaient agressé et rasé la tête d'une mineure à Meknès

Publication: Mis à jour:
JUGE
Les étudiants qui avaient agressé et rasé la tête d'une mineure à Meknès condamnés | DR
Imprimer

CONDAMNATION - Le Tribunal de première instance de Meknès a prononcé, mercredi, des peines allant de deux à six ans de prison à l'encontre des étudiants de la Faculté des sciences de Meknès, poursuivis pour leur implication dans l'agression, avec coups et blessures, d'une mineure.

La Cour a, ainsi, condamné quatre étudiants à six ans de prison ferme et trois autres à quatre ans de prison. Dans le cadre de la même affaire, une étudiante a écopé d'une peine de deux ans de prison ferme, tandis qu'une autre, poursuivie en état de liberté, a été innocentée.

Le principal accusé est en fuite

Le principal accusé est toujours en fuite et fait l’objet d’un avis de recherche. Ces étudiants, poursuivis pour séquestration, insulte, violence contre des fonctionnaires publics dans l'exercice de leurs fonctions et détention d'armes blanches, ont été également condamnés de verser 200.000 dirhams de dommages et intérêts à la victime.

Faisant partie d'une mouvance estudiantine, ils étaient aussi poursuivis pour coups et blessures et destruction de biens publics et détention d'armes dans des conditions portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens en vertu des dispositions du code pénal.

Les mis en cause avaient été appréhendés dans différents quartiers de Meknès, sur la base des investigations menées par les services de sécurité qui ont révélé leur participation directe à l'agression physique d'une fille qui travaillait dans la cafétéria de l'université, après avoir lié ses mains, couvert ses yeux d'un châle en coton et rasé de force ses cheveux.

Les services de sécurité ont également saisi des armes blanches de gros calibre chez les prévenus.

LIRE AUSSI: