Huffpost Tunisie mg

La POMED appelle Barack Obama à tenir ses promesses et à se rendre en Tunisie avant la fin de son mandat

Publication: Mis à jour:
OBAMA
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

POLITIQUE- La POMED, Project On Middle East Democracy, organisation non partisane à but non lucratif, dédiée à analyser le développement des démocraties authentiques du Moyen-Orient a adressé une lettre ouverte au président américain Barack Obama l'invitant à se rendre en Tunisie.

Dans une lettre envoyée depuis son bureau de Washington, la POMED a adressé une lettre au président des Etats-Unis, Barack Obama dans laquelle elle invite vivement ce dernier à tenir sa promesse faite en mai 2015 lors de sa dernière visite en Tunisie, à savoir, effectuer une visite officielle en Tunisie: "Les États- Unis croient en la en Tunisie, s’investissent dans son succès, et seront pour elle, un partenaire stable pour les années à venir" avait-il déclaré.

"Votre visite en Tunisie permettra de booster et de rassurer les citoyens et les dirigeants politiques. Elle enverra un signal fort du soutien américain au pays qui se bat contre les défis énormes de la construction d’institutions responsables et d’une société démocratique" affirment les signataires de cette lettre ouverte au président américain.

"En 2009 au Caire, vous avez inspiré les citoyens à travers le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord en déclarant un engagement basé sur les 'principes communs - les principes de justice et de progrès ; la tolérance et la dignité de tous les êtres humains'. Dans le monde arabe aujourd’hui, la Tunisie est le seul pays où les principes de justice, de progrès et de tolérance, ont prévalu contre les obstacles au cours des cinq dernières années" argumente la POMED.

"Votre conseiller national adjoint pour les Communications stratégiques, Ben Rhodes a déclaré en janvier que vous souhaitez consolider votre politique étrangère cette année en voyageant plus et en travaillant avec des alliés afin de lutter contre l'extrémisme et favoriser l’avènement des démocraties émergentes. Il n'y a pas de meilleur exemple d’une démocratie émergente dans le monde d'aujourd'hui que la Tunisie, qui a atteint un progrès historique par le compromis et le consensus. Il est impossible d’estimer l’impact positif que la transition démocratique réussie en Tunisie pourrait avoir sur toute la région" indiquent les signataires de cette cette lettre.

Dans la même lettre il est précisé que la Tunisie est un des partenaires les plus important des Etats Unis dans la coalition contre l'État Islamique, raison de plus afin qu'Obama rende visite à nouveau à la Tunisie: "Une visite en Tunisie vous permettrait de mettre en évidence un rare exemple de progrès dans la lutte contre l'extrémisme dans une région caractérisée par la montée des extrémismes et les conflits violents".

"Nous vous invitons vivement à vous rendre en Tunisie pour démontrer l’importance du soutien des États-Unis pour sa transition démocratique historique et dans le but de souligner l'engagement de votre administration à sa réussite comme modèle dans le monde arabe" conclut la lettre.

Il est à noter que ladite lettre a été signée par plus d’une centaine de personnes dont d’anciens ambassadeurs américains en Tunisie, et des figures tunisiennes à l'instar de Radwan Masmoudi président du CSID, Centre d'Etudes Islam & Démocratie, et de Mohamed Malouche de la Tunisian American Young Professionals.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.