Huffpost Tunisie mg

Statistiques nationales du suicide en Tunisie pour l'année 2015: Des chiffres alarmants

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Provenant du recueil des données des neuf services de médecine légale en Tunisie, des cas de suicide autopsiés durant l’année 2015, le rapport relatif aux statistiques nationales du suicide en Tunisie vient d’être publié.

Un mal qui touche toutes les tranches d'âge

Selon le rapport en question, 365 personnes se sont suicidées en Tunisie au cours de l’année 2015; 28% de femmes et 72% d’hommes.

La moyenne d’âge des personnes qui se sont suicidées est de 37,9 ans. Toutefois, il existe des cas rares où des personnes de plus de 80 ans se sont suicidées.

Pour les moins âgés, la tranche d'âge se situe entre 9 et 14 ans. 17 cas de suicide ont été enregistrés dans cette tranche d'âge au cours de la même année.

58% des suicides ont lieu par pendaison

Toujours selon le même rapport, le suicide par pendaison est le moyen le plus utilisé dans 58% des cas, suivi par l’immolation avec 15% et l’intoxication avec 10% des cas.

Selon l'étude, près d'un cas de suicide sur deux était suivi par un psychiatre ou un médecin au moins un mois avant de passer à l'acte.

C'est dans les régions de Bizerte, de Gafsa et de Kairouan que la Tunisie a enregistré le plus haut nombre de suicide en 2015 affirme le rapport rappelant qu' "Il est à noter que l’importance de la sous déclaration est variable d’une région à une autre, et peut expliquer en partie les disparités régionales".

Intervenant sur les ondes de la radio Express FM, la présidente de la commission technique pour la lutte contre le ‪suicide‬ auprès du ministère de la Santé, Fatma Charfi, a révélé que la plus jeune victime de l’année dernière était une jeune fille d’à peine neuf ans.

Docteur Charfi a expliqué que, généralement, les plus jeunes passent à l’acte après la diffusion de quelques émissions télévisées bien déterminées.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.