Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Cogite raconté par sa directrice d'exploitation, Fatène Ben Hamza

Publication: Mis à jour:
COGITE
Fatene Ben Hamza
Imprimer

PORTRAIT- A ceux désireux de travailler dans une ambiance chaleureuse et dans un cadre convivial, à ceux qui désirent se développer tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel dans un cadre confortable et plaisant, le Cogite Coworking Space est une bonne adresse.

Cité par le magazine Forbes comme étant l'un des 10 meilleurs Coworking Spaces, Cogite est un espace de travail ciblant des jeunes entrepreneurs aux startups florissantes.

Ils sont quatre; Fatène, Houssem, Afef, Hadhami et ils s'occupent ensemble de la gestion quotidienne de l'espace ainsi que des différents programmes au sein de Cogite.

''C'est un espace aussi décontracté que professionnel'', lance Fatène Ben-Hamza. Un grand jardin, de grandes salles, une piscine "offrant une certaine zénitude propice pour créer".

cogite

Le rôle de Fatène: assurer à cette ''famille''(Cogite) les conditions optimales "pour se sentir bien et travailler d'une façon efficace au sein d'un espace agréable, qu'ils sentent ici mieux qu'ailleurs", confie Fatène.

"Les journées ne se ressemblent pas"

Routine et monotonie sont souvent associées aux longues journées de travail. Chose rare à Cogite, confie t-elle.

''Il n'y a aucune journée qui ressemble à l'autre. Tu viens le matin, tu as un plan en tête mais finalement il se peut que ça ne marche pas comme prévu'', déclare Fatène, qui insiste sur le fait qu'en la matière, tout dépend du contact humain, qui est renforcé par la chance d'avoir toujours de nouvelles rencontres.

Avoir à faire en permanence à des personnes aussi différentes n'est pas dénué évidemment de difficultés "mais l'astuce pour pourvoir les dissiper est d'établir des codes, parfois non dits dès le départ. Au final, tout le monde les intègre, les choses sont gérées assez naturellement".

Une équipe jeune

Trois des membres de l'équipe sont âgés de moins de 30 ans.

Fatène travaillait auparavant dans le domaine de la publicité et la communication à l'étranger.

''En arrivant en Tunisie, j'étais un peu impressionnée par les communautés de jeunes que je rencontrais, et petit à petit je commençais à m'intéresser à ce monde et j'ai beaucoup appris d'eux", ajoute Fatène.

Le communauté de Cogite est composée d'environ 95 personnes permanentes, toujours présentes au sein de l'espace.
Ce nombre peut aussi varier avec la venue des personnes à titre temporaire pour un mois ou deux.

"On ouvre aussi notre espace à des jeunes qui veulent tester leur idée de projet en leur offrant l'expertise de nos membres et c'est gratuit. Ces sessions sont les sessions de Pitch Deck que l'on organise à la demande des entrepreneurs.", explique Fatène.

Dans l'ensemble, le Cogite Coworking Space accueille environ 600 personnes par mois, qui sont soit des coworkers, soit des personnes de passage, soit des personnes venues assister aux dits événements. Cela fait du monde à gérer.

''On est là pour essayer de favoriser l'interaction entre les personnes créant ainsi de nouvelles opportunités''.

"Chose réussie: Nos membres ne sont pas indifférents les uns des autres, au contraire. Se côtoyer tous les jours leur a permis de tisser des liens solides où ils se consultent et s'entraident. Des projets et des collaborations ont été le fruit de cette proximité" a confié Fatène Ben-Hamza.

"Des opportunités inexistantes dans les pépinières classiques, isolées des personnes et se situant généralement loin des centres villes", explique-t-elle.

L'entraide dépasse également l'aspect professionnel pour englober aussi l'aspect personnel: "Les membres de cogite ont donné naissance à une ONG dont le but est de venir en aide à ceux qui ont besoin, par exemple, un membre qui s’apprête à se marier et qui a besoin d'aide, etc. C'est une famille".

cogite

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.