Huffpost Maroc mg

Le Conseil de sécurité de l'ONU revient sur l'état d'avancement du retour de la Minurso (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MINURSO - Voilà quelques jours que 25 membres de la MINURSO ont effectué leur retour à Laâyoune, un peu plus de deux mois après avoir été expulsés par le Maroc. Une décision qui avait été prise par le royaume en réaction aux propos tenus par le secrétaire général de l'ONU Ban-ki Moon, qui avait qualifié le Sahara de "territoire occupé". En avril dernier, le Conseil de sécurité avait voté la résolution 2285 qui réclamait le "retour de la mission dans sa pleine fonctionnalité", en plus d'une extension de son mandat d'un an.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a donc discuté le mardi 26 juillet de l'état d'avancement du retour des membres de la mission au Maroc. "Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités du package conclu entre le Maroc et le Secrétariat au sujet de la MINURSO, dans le cadre de son mandat, réaffirmé dans ses résolutions successives et ont exprimé leur pleine satisfaction pour la fin de la crise, datant de mars dernier", a déclaré l’ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies Omar Hilale, lors d'un point presse tenu en marge de la réunion du Conseil de sécurité.

Le représentant permanent de la France auprès des Nations Unies François Delattre a souligné, peu avant le début de la consultation du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Minurso, que "les discussions entre le Maroc et les Nations Unies ont porté leurs fruits, puisqu’un accord entre les deux parties a été conclu" et ce, dans le cadre d’"une dynamique clairement positive". François Delattre n'a toutefois pas livré de détails sur l'accord en question.

Le président du Conseil de sécurité, le japonais Koro Bessho, a lui aussi répondu aux questions des journalistes à l'issue de cette réunion. Koro Bessho a tout d'abord indiqué que "des progrès avaient été faits" et que le Conseil de sécurité "appréciait les efforts fournis par toutes les parties pour rétablir la MINURSO". Lors de la session des questions-réponses avec les médias, un journaliste fait remarquer à Koro Bessho que depuis le retour de 25 personnes, la suite de la remise en place de la mission dans sa pleine fonctionnalité n'était pas claire, avant de demander si le Conseil de sécurité avait reçu la lettre du Polisario, qui jugeait que le retour de 25 personnes "n'était pas suffisant".

"Le plus important, ce ne sont pas les chiffres mais le retour à la pleine fonctionnalité (de la MINURSO ndlr)", a répondu Koro Bessho. "Il y a eu un accord pour dire que cet objectif n'avait pas été atteint, nous avons discuté des détails mais cela ne serait pas approprié que j'en parle".

L'ambassadeur japonais a ensuite annoncé que le conseil "n'avait pas parlé de la lettre du Polisario". Enfin, Koro Bessho a conclu en annonçant qu'aucune date n'avait été fixée pour revenir sur le retour de la MINURSO au Maroc, mais que le Conseil y reviendra lorsque la "situation sera appropriée".

LIRE AUSSI:
Close
Manifestation à Rabat pour protester contre les propos de Ban Ki-Moon
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée