Huffpost Algeria mg

L'Algérie condamne "avec force" les attaques "barbare" et "terroriste" de Tokyo et Rouen (Bouteflika)

Publication: Mis à jour:
ROUEN
Getty Images
Imprimer

L'Algérie condamne "avec force" les attaques "barbare" et "terroriste" survenues ce mardi 26 juillet à Tokyo (Japon), dans un centre pour handicapés mentaux et Rouen (France), dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, a indiqué le président Abdelaziz Bouteflika dans des messages de condoléances relayés par l'agence officielle de presse.

Le président Bouteflika a condamné "avec force" l'attaque "barbare" qui a ciblé un centre pour handicapés mentaux à Sagamihara (Kanagawa), faisant 19 morts et 25 blessés.

"J'ai reçu avec une profonde affliction la nouvelle de l'attaque barbare qui a ciblé un centre pour handicapés mentaux à Sagamihara (Kanagawa), faisant 19 morts et 25 blessés", a écrit le président de la République dans son message de condoléances à l'Empereur du Japon Akihito.

"Tout en condamnant avec force cet acte vil, je vous présente au nom du peuple et du gouvernement algériens mes condoléances les plus attristées et adresse aux familles des victimes l'expression de ma profonde compassion en cette douloureuse épreuve, souhaitant un prompt rétablissement aux blessés", a-t-il conclu.

Le chef de l'Etat a ensuite exprimé "la condamnation par l'Algérie de l'attaque terroriste" perpétrée dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray et "sa solidarité avec la France en cette tragique circonstance", dans un autre message adressé au président François Hollande.

"C'est avec une vive émotion que j'ai appris l'horrible nouvelle de l'attaque terroriste perpétrée dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray au cours de laquelle un homme de culte a perdu la vie de la manière la plus atroce", a-t-i lécrit.

"En cette douloureuse circonstance et devant un acte aussi inadmissible commis dans un lieu sacré, je vous exprime, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, nos condoléances les plus attristées et nos sentiments de compassion", a indiqué le même responsable.

"L'Algérie, profondément choquée, condamne dans les termes les plus forts cet acte qu'aucune cause ne peut justifier, poursuit-il, soulignant que 'Islam qui sacralise la vie humaine et anoblit les autres religions du livre ne peut aucunement être souillé par un tel crime barbare".

Dix-neuf personnes ont été tuées et 25 blessées lors d'une attaque au couteau dans un centre pour handicapés mentaux au Japon, perpétrée aux premières heures mardi par un ancien employé.

En France, en Normandie précisément, deux hommes armés de couteaux se sont retranchés avec plusieurs otages dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, dans le nord du pays.

Les deux hommes ont tué un prêtre avant d'être abattus par la police française.

Le groupe terroriste Etat islamique (EI) a ensuite indiqué via son organe de propagande Amaq que les deux hommes qui ont commis cette prise d’otages étaient "deux de ses soldats"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.