Huffpost Maroc mg

Le French Tacos, la nouvelle tendance de fast-food au Maroc

Publication: Mis à jour:
TACOS
DR
Imprimer

RESTAURATION - Les restaurateurs n'hésitent pas à s'adapter aux nouveaux modes de consommation alimentaire des Marocains. Après la vague de pizzerias à petits prix au début des années 2000, puis celle des chawarmas et autres plats du Moyen-Orient, la tendance des tacos arrive au Maroc. Ces derniers mois, plusieurs franchises spécialisées dans cet en-cas phare de la cuisine mexicaine ont élu domicile à Casablanca, Marrakech et même Kénitra, et y proposent plusieurs formules de tacos.

Comment expliquer cet engouement? "Il y a cinq ans, je vivais en France. Ma famille et moi venions souvent passer nos vacances au Maroc. J’ai décidé d’importer le concept du tacos au Maroc lorsque j’ai remarqué que les cartes des restaurants se limitaient aux pizzas et chawarmas, contrairement à la France où tout était disponible", nous explique Moubarik Abdelhadi, propriétaire du Tacos de Lyon à Casablanca, premier à avoir importé le concept au Maroc. "J’ai pensé à personnaliser ce concept avec des sauces belges qui apportent un grand choix de goûts et de saveurs nouvelles", ajoute-t-il.

S'il explique qu'il s'attendant déjà à un succès pareil car en France, le concept marche très bien, l’arrivée du tacos au Maroc "rend le choix plus varié et propose une alternative aux plats traditionnels", estime le gérant. "Tout est importé de France, nos viandes sont certifiées Halal et AVS. Nous avons décidé de payer plus cher comparé aux autres mais au moins, c’est certifié", rassure-t-il.

Fan de la cuisine mexicaine, Yassine Sahmy, propriétaire du Jaco’s Tacos à Casablanca, a lui aussi voulu se lancer dans l'aventure. "Je suis un grand fan des tacos. C’est la tendance, mais notre concept, c’est le tacos cuit au charbon. Notre point fort est la fraîcheur de nos produits, nous utilisons la viande d’une boucherie à côté. Nous évitons au maximum les produits surgelés", ajoute-t-il.

Mehdi Bendali, propriétaire du Step Burger Kenitra, nous raconte l’histoire derrière son snack implanté dans cette petite ville près de Rabat. "J’étais un étudiant à Paris dans une école d’ingénierie lorsque j’ai créé mon propre restaurant de pizzas et chawarmas en 2009, mais ce dernier n’a pas eu le succès désiré. Après deux années de travaux de rénovation, j’ai décidé de me concentrer uniquement sur les tacos".

Selon lui, la bonne personnalisation du sandwich peut "exalter" les sensations: "Grâce à notre viande marinée préparée par nous-mêmes et les sauces belges que nous utilisons comme accompagnement, les tacos aujourd’hui, tout le monde connaît et tout le monde adore!". En attendant la prochaine mode culinaire...

Le boom des fast-food

Les restaurants de tacos ne sont pas les seuls fast-food à s'implanter dans le royaume, qui connaît un véritable engouement pour les services de restauration rapide depuis l'implantation de McDonald's il y a bientôt 25 ans. En février dernier, l'enseigne Quick a signé son retour au Maroc en ouvrant son premier restaurant à Rabat. Bruger King, de son côté, a mené une vaste opération d'implantation dans les aires d'autoroutes marocaines, où il compte ouvrir une vingtaine de restaurants d'ici la fin de l'année.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Des coins où sortir à Rabat
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction