Huffpost Maroc mg

Sit-in à Rabat contre le projet de réforme des régimes de retraite

Publication: Mis à jour:
SYNDICATS MAROC
Sit-in à Rabat contre le projet de réforme des régimes de retraite | DR
Imprimer

SIT-IN - Comment verser de l'eau dans le sable un beau dimanche. Alors que la Chambre des représentants a adopté, mercredi 20 juillet, les quatre projets de lois portant réforme des retraites sans y apporter d'amendement, plusieurs fonctionnaires ont organisé un sit-in, dimanche devant le parlement à Rabat, pour protester contre le projet de réforme.

A l'appel de la Coordination nationale contre la réforme des régimes de retraite, plusieurs fonctionnaires et employés des établissements publics ont scandé des slogans appelant au retrait "immédiat " des lois relatives à la réforme des régimes de retraite, dénonçant ''les mesures sélectives du gouvernement'' et ''l'exclusion de différents intervenants durant le processus de réforme''.

Les participants ont également brandi des slogans appelant à une réforme garantissant une retraite à tous les fonctionnaires à travers le réexamen de cette réforme dans le cadre d'un dialogue avec les partenaires sociaux, rappelant que les nouvelles lois prévoient l'augmentation de l'âge de la retraite à 63 ans, sans qu’il y ait parallèlement une augmentation des salaires ou des pensions.

"Ce mouvement de protestation intervient en soutien à la classe des travailleurs dans ses protestations contre l'adoption du projet de réforme des régimes de la retraite", a indiqué à la MAP Rachid Boukoury, membre de la commission nationale de la Coordination.

De son côté, Youness Rati, chargé de la communication au sein de la commission nationale de la coordination, a mis l'accent sur "l’indépendance des décisions de cette coordination vis-à-vis de tous les syndicats et des partis politiques", affirmant que cette coordination aspire à "l’annulation du projet de réforme des régimes de retraite".

Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a en tout cas martelé à maintes reprises que le gouvernement ne fera pas machine arrière dans cette réforme, qui est à l'origine d'un long bras de fer entre les syndicats et l'exécutif. La loi ayant été adoptée par les deux Chambres, sa promulgation au Bulletin officiel n'est qu'une question de jours.

Les projets de lois sur la réforme des retraites prévoient de relever l'âge de départ à la retraite à 63 ans, augmenter les cotisations et réduire le montant des pension. Ces textes étaient au cœur d'un bras de fer entre le gouvernement et les syndicats.

LIRE AUSSI: