Huffpost Maroc mg

Des hommes d'affaires indiens en mission au Maroc

Publication: Mis à jour:
ROI ET VICE PRSIDENT INDIEN
DR
Imprimer

PARTENARIAT - Le partenariat stratégique entre le Maroc et l’Inde sur de bons rails. Après la visite de prospection d’une mission économique marocaine en Inde, c’est au tour d’hommes d’affaires indiens de venir en déplacement au Maroc, au siège de l’Institut marocain des relations internationales (IMRI).

Les hommes d’affaires qui composent cette délégation indienne sont issus de secteurs aussi divers que l’agriculture, l’automobile, les infrastructures, l’énergie, les TIC, le BTP, le textile ou encore l’import-export, indique l’Economiste.

Ces missions économiques dans les deux sens témoignent d’une intensification de la coopération maroco-indienne. Un rapprochement voulu par le roi Mohammed VI qui, dans son discours lors du sommet Inde-Afrique en octobre 2015, a appelé de ses voeux la consolidation du "partenariat fructueux" entre le Maroc et l'Inde.

Sept mois plus tard, le vice-président indien Mohammad Hamid Ansari est venu en visite au Maroc du 30 mai au 1e juin dernier à la tête d’une importante délégation. L’objectif affiché de New Delhi est de renforcer la coopération bilatérale avec le Maroc dans plusieurs domaines.

Le Maroc, un hub pour l'Inde

"Le Maroc peut devenir la plateforme idéale pour l'Inde pour développer ses activités dans la région, et les deux parties ont une forte envie de élever les relations bilatérales à un niveau supérieur," a déclaré l'ambassadeur du Maroc en Inde Larbi Reffouh, dans une interview accordée au magazine India Strategic début juillet.

En première ligne de la coopération maroco-indienne, figure le secteur des phosphates. Après l’implantation en 1999 d’une entreprise indienne à Jorf Lasfar en partenariat avec l’Office chérifien des phosphates (OCP), c’est à l’OCP de faire l’acquisition, en 2001 d’une majorité des parts de l’entreprise indienne Paradeep Phosphates. Ces derniers mois, le géant marocain a intensifié sa présence dans le secteur des phosphates en Inde.

Dans le domaine du transport, les deux pays envisagent l’établissement d’une ligne aérienne directe. La coopération maroco-indienne va même s’étendre au domaine culturel avec la signature, en mai, d’un programme d’’échange dans le domaine de la culture. Le programme sera en vigueur jusqu’en 2019.

Pour renforcer ce partenariat stratégique, il est attendu que le roi Mohamed VI se rende en visite en Inde. Si cette visite se concrétise, le roi se rendra alors dans un pays qu’il connaît bien. Outre sa visite de 2015, lors du sommet Inde-Afrique, Mohammed VI s'est rendu quatre fois en Inde. En 1983, il a effectué le déplacement en tant prince héritier. Par la suite, c’est en tant que jeune roi que Mohamed VI s'y est rendu, en 2001, pour y retourner en 2013 et, enfin, en novembre 2015.

L'Inde est l'un des rares pays avec lesquels le Maroc profite d'une balance commerciale excédentaire, grâce aux phosphates et dérivés qu'il y exporte.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Trouver sa place dans la folie de Delhi, en Inde
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction