Huffpost Maroc mg

Une explosion à Ansbach en Allemagne fait 12 blessés, l'assaillant tué par la détonation

Publication: Mis à jour:
EXPLOSION ANSBACH ALLEMAGNE
GERMANY OUT - In this image taken from video fire trucks and ambulances stand in the city center of Ansbach near Nuremberg, southern Germany, Monday morning, July 25, 2016, after a man was killed when an explosive device he was believed to be carrying went off near an open-air music festival, injuring 10 others. (News5 via AP) | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

ALLEMAGNE - Une explosion a retenti devant un restaurant du centre-ville d'Ansbach, dans le sud de l'Allemagne, dimanche 24 juillet, a annoncé dans la nuit l'agence de presse DPA en citant la police locale.

Tout le centre de cette localité de Bavière a été investi par les secours et ses accès bloqués par la police après la détonation qui a eu lieu, selon plusieurs médias, au Eugene's Wine Bar.


L'explosion a tué l'assaillant qui portait la bombe sur lui et fait 12 blessés selon la police locale. Le drame s'est produit non loin du lieu où devait se tenir un festival de musique en plein air rassemblant 2500 personnes. Cette manifestation a été interrompue et les personnes évacuées.

"Il s'agit d'une explosion provoquée de manière volontaire", a déclaré le porte-parole du ministère régional de l'Intérieur de Bavière, Michael Siefener, avant que le ministre de l'intérieur du Land de Bavière, Joachim Herrmann, affirme: "Il s'agit malheureusement d'un nouvel attentat".

Le ministre Joachim Herrmann a plus tard détaillé que l'homme responsable de l'explosion était un Syrien âgé de 27 ans qui avait par le passé été pris en charge par un hôpital psychiatrique et dont la demande d'asile avait été rejetée il y un an.

Le ministre a indiqué sur place que les autorités voulaient vérifier s'il s'agit d'un attentat islamiste. "On ne peut pas exclure que ce soit le cas", a-t-il dit. Le fait qu'il ait voulu attenter à la vie d'autrui plaide en faveur de cette hypothèse, a-t-il ajouté.

Le directeur adjoint de la police d'Ansbach, Roman Fertinger, a parlé d'"indices" selon lesquels des pièces de métal avaient été ajoutées à l'explosif. L'homme avait l'intention d'"empêcher" la tenue d'un festival de musique pop qui allait se dérouler dans la ville et qu'il n'avait pas réussi à rejoindre quelques instants plus tôt faute de ticket d'entrée.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Fusillade à Munich
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction