Huffpost Tunisie mg

Dans les "gribouillis" de de Vinci se cachait une grande découverte de physique

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SCIENCE - Parfois les grandes idées naissent un peu n'importe comment et finissent griffonnées à la hâte sur un petit bout de papier. C'est a priori comme cela que le génie Leonard de Vinci a pour la première fois couché sur papier une des grandes lois de la physique, qui ne sera "officiellement" découverte que 200 ans plus tard.

Et le pire, relève cette étude, repérée par Gizmodo samedi 23 juillet, c'est que jusqu'alors, les historiens prenaient les notes en question pour des gribouillages "sans intérêt" du célèbre peintre et inventeur.

Le professeur Ian Hutchings de l'université de Cambridge, lui, a vu autre chose dans cette petite page jaunie par le temps, datant de 1493.

de vinci decouverte

Sur ce bout de papier, explique le professeur, on peut certes voir un portrait d'une femme et une citation s'y référant ("la beauté mortelle passe et ne dure pas"). Mais en dessous, les "gribouillages" en rouge, réalisés antérieurement, sont en réalité très informatifs. On y distingue plusieurs blocs, alignés soit horizontalement, soit verticalement, et tirés par une corde, une poulie et un poids.

A côté, dans la célèbre écriture spéculaire (inversée et se lisant facilement dans un miroir) de Léonard de Vinci, apparaît cette phrase: "La confregazione si fa di duplicata fatica in duplicato peso".

En français: "La friction double l'effort quand le poids double". Pour le professeur Ian Hutchings, l'ensemble montre que sur cette page, de Vinci a couché "une déclaration sans équivoque que la force de frottement est proportionnelle à la charge appliquée", mais également le schéma d'une expérience pour confirmer cette affirmation.

Peu de temps après, l'artiste a mis sur papier de façon plus claire son expérience et son énoncé. "Vous trouverez autant d'effort demandé dans le mouvement si la surface de contact est petite et lourde que si celle-ci est large et légère". En clair, comme l'on peut le voir ci-dessous, il y aura autant de résistance à cause du frottement si vous faites glisser un rectangle sur sa face la plus petite ou sur la plus longue.

de vinci decouverte

"Ces 'lois de la friction' sont actuellement attribuées au scientifique français Guillaume Amontons, qui a travaillé dessus 200 ans plus tard", explique le professeur Ian Hutchings.

Ne pensez pas pour autant que le physicien français Guillaume Amontons n'a rien inventé: c'est également lui qui a mis au point la notion de zéro absolu et qui a fabriqué le premier baromètre. En tout cas jusqu'à ce que l'on retrouve un post-it de Léonard de Vinci à ce sujet.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.