Huffpost Algeria mg

Belmokhtar promet de combattre la France en Libye

Publication: Mis à jour:
BELMOKHTAR
capture ecran
Imprimer

Quelques jours après l'annonce de la mort de trois militaires français dans le Nord de la Libye à proximité de Benghazi, qui avait forcé Paris à reconnaître que des troupes évoluaient dans le pays, Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe terroriste Al-Mourabitoune a dénoncé dans un communiqué, relayé lundi 25 juillet par le site du quotidien El khabar, la présence des "renseignements français" dans le Sud.

Appelant à "la résistance aux forces françaises", par le chef terroriste a affirmé que c'est grâce à " de jeunes combattants appartenant aux brigades de la révolution à Benghazi" qu'a été «a été dévoilé clairement la campagne occidentale et l’intervention militaire française en Libye".

Le 20 juillet en cours, le Président français et son ministre de la Défense ont dû confirmer la mort de trois Français dans le cadre d’une mission en "service commandé".

Le gouvernement libyen d’union nationale (GNA) avait dans la foulée qualifié la présence française de "violation du territoire libyen" et a exigé des explications de l'ambassadeur français en poste.

LIRE AUSSI: Mokhtar Belmokhtar "réapparaît" dans une série de messages

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.