Huffpost Maroc mg

Trois Turcs parmi les victimes de la fusillade de Munich

Publication: Mis à jour:
MUNICH
A man lights incense sticks near the Olympia shopping mall, where yesterday's shooting rampage started, in Munich, Germany July 23, 2016. REUTERS/Arnd Wiegmann | Arnd Wiegmann / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - Trois ressortissants turcs se trouvent parmi les neuf personnes tuées vendredi à Munich lorsqu'un un Germano-Iranien de 18 ans qui a ouvert le feu avant de se suicider, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères.

Il s'agit de Sevda Dag, Can Leyla et de Selçuk Kiliç, a rapporté Mevlüt Cavusoglu lors d'un entretien avec la chaîne d'information turque NTV. Il a ajouté qu'il avait appelé les familles.

Un Grec figure aussi parmi les victimes, a annoncé samedi le ministère grec des Affaires étrangères.

Dans la matinée on apprenait également que des Kosovars avaient perdu la vie. "Trois citoyens du Kosovo se trouvent parmi les victimes de la fusillade à Munich. Notre consulat à Munich a établi avec la police allemande et les familles que trois jeunes Albanais (du Kosovo) ont perdu la vie lors de l'attaque", selon un communiqué du ministère kosovar des Affaires étrangères.

Selon les médias kosovars, une des victimes est un jeune homme, Diamant Zabergja, 21 ans et originaire de Vucitrn (nord du Kosovo). Les deux autres victimes sont des jeunes femmes identifiées comme Amela Segashi et Sabina Sulaj, mais la presse kosovar ne disposait d'aucun autre détail sur elles.

Les réseaux sociaux au Kosovo ont été inondés samedi matin de photographies du père de Diamant Zabergja, Naim selon les médias locaux, déposant une gerbe de fleurs sur le lieu où son fils a péri.

Le président Hashim Thaçi et son Premier ministre Isa Mustafa ont adressé des messages de condoléances aux autorités allemandes au lendemain de la tuerie à Munich. "La nouvelles sur les victimes kosovares à Munich est choquante et a bouleversé tout le pays. Nous sommes en contact avec les autorités allemandes et nos prières vont aux familles qui attendent le rapatriement des victimes", a écrit Thaçi sur son compte Facebook.

LIRE AUSSI:

Close
Fusillade à Munich
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée