Huffpost Maroc mg

Des centres d'enseignement de l'arabe pour les étrangers verront le jour dans les universités marocaines

Publication: Mis à jour:
868450032ECRITUREARABEMASCATEECOLECORANIQUESCOLARI
Cette convention comporte plusieurs activités portant notamment sur l'enseignement de langue arabe pour les non arabophones selon des méthodes pédagogiques modernes. | DR
Imprimer

ÉDUCATION - Conscient de devenir une destination de prédilection pour les étrangers désireux d’apprendre la langue arabe, le Maroc souhaite lancer des cursus d’apprentissage de cette langue au sein des universités à destination des non arabophones. Dans ce sens, l’Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (Isesco) et le ministère de l'Enseignement supérieur de recherche scientifique et de la formation des cadres ont signé, jeudi 21 juillet à Rabat, un programme d'action pour la mise en place de centres spécialisés dans l'enseignement de langue arabe pour les non arabophones au sein des universités marocaines.



Cette convention comporte plusieurs activités portant notamment sur l'enseignement de langue arabe pour les non arabophones selon des méthodes pédagogiques modernes, la mise en place d'un master en langue arabe dédié à ces personnes, la formation des formateurs de cette catégories d'apprenants, et la mise en place d'un groupe de recherche scientifique en langue arabe au profit de cette catégorie.



Il a également pour but de fournir des services pédagogiques et de recherche en langue arabe au profit des non arabophones au sein des universités marocaines, afin de répondre à la demande accrue pour l'apprentissage de cette langue au niveau local, régional et international et permettre aux intéressés de se doter des compétences nécessaires pour communiquer en langue arabe.



Le ministère de l'Enseignement supérieur souhaite désormais élaborer un cadre organisationnel desdits centres, former des commissions scientifiques spécialisées pour l'élaboration d'un programme d'action relatif à ces centres, fournir au sein des universités les espace dédiés à abriter ces centres, ainsi que les ressources humaines, matérielles et techniques nécessaires et couvrir les frais de gestion, de maintenance et d’exécution des programmes de ces centres.



Une commission chargée de l'élaboration des programmes

Pour sa part, l'Isesco se charge de proposer des experts spécialisés en langue arabe pour se joindre aux commissions scientifiques chargées par le ministère d'élaborer les programmes des centres, fournir les références devant aider à élaborer des ouvrages pédagogiques pour adultes pour qu'ils soient adoptés dans les programmes d'enseignement dans les centres spécialisés, et offrir des bourses d'études au profit des étudiants étrangers qui ont été proposés par les pays membres de l’Isesco pour étudier dans ces centres.

Ces programmes sont destinés aux étudiants étrangers au Maroc, ainsi qu'au corps diplomatique et aux organisations internationales présents au Maroc, dont les membres souhaitent bénéficier des cours en langue arabe, ainsi qu'aux enseignants marocains et étrangers désireux d'acquérir les compétences nécessaires pour l'enseignement de la langue arabe aux non arabophones, a indiqué la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur Jamila El Moussali.

LIRE AUSSI:
Close
Les universités privées marocaines
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée