Huffpost Tunisie mg

Fusillade dans un centre commercial à Munich, en Allemagne

Publication: Mis à jour:
FUSILLADE MUNICH
Twitter Timm Kraeft
Imprimer

ALLEMAGNE - Une fusillade a éclaté ce vendredi 22 juillet dans l'Olympia-Einkaufszentrum (OEZ), un centre commercial basé à Munich, selon les informations de la télévision bavaroise Bayerischer Rundfunk.

Comme le rapportent des témoins sur les réseaux sociaux, des coups de feu ont été tirés, provoquant des scènes de panique. Cette fusillade, qui a fait au moins 8 morts et un "nombre de blessés indéterminé" selon la police, a débuté dans la Hanauer Straße, une rue à proximité, avant de continuer dans le centre commercial.

D'après les témoignages reçus par la police, qui l'a précisé dans un communiqué sur Facebook, trois hommes équipés "d'armes à canon long" seraient à l'origine de cette fusillade. Comme le rapporte Reuters et des médias allemands, la police a reconnu qu'ils étaient en fuite et qu'elle "ne sait pas où ils se trouvent".

Selon les forces de l'ordre, il n'y avait dans l'immédiat pas de signe laissant penser à un acte de terrorisme islamiste. La police a évoqué une "situation terroriste en cours", tandis que l'unité d'élite du GSG9 était en route pour Munich afin de participer aux recherches des tireurs. Toute l'agglomération bavaroise était placée en état d'alerte en début de soirée, avec la mobilisation de l'ensemble des "moyens disponibles". Le ciel était sillonné par des hélicoptères.

Toujours selon la police, un neuvième corps a été retrouvé mais il pourrait s'agir d'un des tireurs recherchés.

Selon le quotidien Bild, un des auteurs de la fusillade a couru dans le centre commercial et fait feu sur plusieurs personnes, avant de s'enfuir en direction d'une station de métro. Des témoins ont évoqué des corps gisant au sol.

fusillade munich

"Une importante opération de police est en cours à l'OEZ. Veuillez éviter la zone autour du centre commercial", a tweeté la police, qui a ensuite multiplié les mises en garde en allemand, en anglais et même en français, recommandant aux habitants de "rester chez eux" et d'"éviter les lieux publics":

Des témoins ont par ailleurs rapporté des coups de feu sur d'autres sites, dans le centre ville de Munich, sur la Karlsplatz (ou Stachus) et la Marienplatz qui ont été complètement désertées. Le réseau de transports en commun de la ville a été fermé, rapporte le Süddeutsche Zeitung, et la gare centre de Munich évacuée.

Le président américain Barack Obama a réagi en promettant aux autorités allemandes "tout le soutien dont elles ont besoin". "Nos pensées vont à ceux qui ont pu être blessés", a dit le président, ajoutant que "l'Allemagne est l'un de nos plus proches alliés et donc nous allons offrir tout le soutien dont ils peuvent avoir besoin pour faire face à cette situation".

De son côté, François Hollande a adressé un "message personnel de soutien" à la chancelière allemande Angela Merkel, a indiqué l'Elysée à l'AFP. Manuel Valls a lui fait parti de sa "vive émotion et solidarité totale avec le peuple allemand":

Le président Tunisien Béji Caid Essebsi a quant à lui exprimé sa solidarité ainsi que celle du peuple tunisien au peuple allemand:

Lundi à Wurzbourg, également en Bavière, un jeune demandeur d'asile a sauvagement attaqué à la hache les passagers d'un train. Cinq personnes ont été blessés: quatre touristes chinois de Hong Kong dans un train et une passante. L'attaque a été revendiquée par Daech. Il s'agit de la première reconnue par l'organisation jihadiste en Allemagne, même si le gouvernement ne pense pas qu'elle ait commandité l'attentat.

La localisation du centre commercial à Munich:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.