Huffpost Tunisie mg

Festival International de Hammamet - Yuma et Hindi Zahra: Une soirée mêlant rythme et harmonie

Publication: Mis à jour:
HINDI ZAHRA
Facebook/Festival International de Hammamet
Imprimer

L'ambiance précédant le spectacle semblait faite d'impatience mais aussi de curiosité: en effet, si les attentes concernant Hindi Zahra étaient liées à la renommée de la chanteuse franco-marocaine, le duo tunisien Yuma semblait davantage avoir attiré un public désireux de découvrir et soucieux d'encourager des talents nationaux.

Chupee Do et Ramy Zoghlemi,répondant au nom de Yuma forment un duo que la passion pour la musique a réuni à la fin de l'année 2015. Leur parcours ensemble a commencé avec des mashups de chansons occidentales et orientales et ce n'est que grâce au fulgurant succès qu'ils ont rencontré par la suite, qu'ils se sont décidés à se lancer dans la composition de leurs propres chansons.

yuma

De l'autre côté des coulisses, on retrouve Hindi Zahra; une chanteuse remarquable par son énergie, sa vivacité ainsi que l'intensité de sa voix.

A l'entrée du Festival, un public jeune dans l'ensemble et très impatient, fait la queue à l'entrée.

Que sont-ils venus donc voir? Plutôt le duo tunisien Yuma ou la marocaine Hindi Zahra?

''Je suis venue pour les deux: Yuma, parce que j'ai aimé ce qu'ils font et ce sont en plus des Tunisiens qu'on se doit d'encourager. Mais après je suis une fan de Hindi Zahra depuis assez longtemps, c'est un rêve qui se réalise'', confie Myriam au HuffPost Tunisie, en espérant que son idole, Hindi, va chanter ses chansons préférées.

D'autres, par contre, ne semblaient s'intéresser qu'à Hidni Zahra et ne savaient même pas qu'il y aurait la prestation de Yuma: '' Je ne connais pas le duo. Je ne savais même pas que Hindi Zahra allait être accompagnée d'un autre groupe. Je l'ai découvert tout à l'heure à l'entrée'', avoue une jeune femme française.

hindi zahra

Dialecte tunisien et rythmes occidentaux

Pour ceux qui connaissaient ou ne connaissaient pas du tout, Yuma était pour beaucoup la découverte coup de coeur du soir.
Le public était attentif à la douceur de la voix et de la musique du duo qui avait ouvert le spectacle, et était réceptif à la poésie de ses textes.

Le premier mashup concocté par Yuma de ''Ya mssefer wahdek'' de Mohamed Abdel Wahab et le ''Stand Up'' de Hindi Zahra leur a valu de chaleureux applaudissements.

Hindi Zahra a même eu son mot à dire quant à cette reprise: ''J'ai écouté, j'ai été très émue, mon coeur battait. Que ce festival ait plus de 50 ans prouve l'intérêt des Tunisiens pour la culture et leur envie de l'entretenir" a t-elle déclaré au HuffPost Tunisie.

Chupee Do, de son vrai nom Sabrine Jenhani, se confie à son tour: ''Notre musique est un moyen d'expression comme tout autre, comme la peinture et l'art en général. Elle nous permet d'exprimer les choses qu'on ne peut pas dire avec les mots. A travers la musique, on essaie de passer un message qui commence par être personnel pour ensuite arriver à atteindre le coeur des gens''.

Hindi Zahra ou comment enflammer la scène en quelques instants

Véritable bête de scène, Hindi Zahra a beaucoup plu. Sa voix,envoûtante et sensuelle a enthousiasmé le public qui ne s'est pas retenu de se déhancher, entraîné par ses mélodies.

La chanteuse Hindi Zahra au timbre envoûtant, enchaîne le spectacle accompagnée de son groupe qui offre une musique des plus "complète" "instrumentalement" parlant: six musiciens, trois guitaristes, un batteur ,un pianiste et trompettiste et un dernier aux percussions.

Le public était porté par cette musique aux influences nord américaines, tantôt entraînante et rythmée, tantôt calme mais avec une énergie palpable à l'interactivité du public.

Hindi Zahra, tout aussi émue que son public, a affirmée au HuffPost Tunisie: "C'est très important pour moi de porter cette musique au Maghreb, et l'accueil des Tunisiens vis à vis de cette musique dans des langues qu'ils ne comprennent forcément pas, a été exceptionnel!".

hindi zahra

Elle ajoute, par ailleurs, qu'elle avait gardé "un bon souvenir de la Tunisie" depuis la dernière fois où elle était venue pour le festival de Jazz et que voir la jeunesse tunisienne, pleine de vie et de soif de culture, venir assister à son concert , lui a procuré "un grand bonheur".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.