Huffpost Algeria mg

Le Royaume-Uni double à 500 le nombre de ses soldats en Irak

Publication: Mis à jour:
BRITAIN ARMY
A British army armoured vehicle convoy rolls into southern Iraq March 22, 2003. Picture taken March 22, 2003. REUTERS/Oleg Popov/File Photo | Oleg Popov / Reuters
Imprimer

Le Royaume-Uni va doubler le nombre de ses soldats en Irak, soit 500 militaires qui vont contribuer à "entraîner les troupes irakiennes et kurdes qui se battent contre le groupe jihadiste Etat islamique", a annoncé mercredi le ministre de la Défense Michael Fallon.

"Nous dépêcherons 250 troupes supplémentaires sur le théâtre (d'opérations) dans les toutes prochaines semaines", a indiqué le ministre britannique à l'issue d'une réunion près de Washington de pays membres de la coalition internationale contre l'EI, pilotée par les Etats-Unis.

"La Grande-Bretagne double le nombre de troupes qu'elle a en Irak pour aider à entraîner les forces irakiennes et des peshmergas" kurdes, a précisé M. Fallon devant la presse.

"On a demandé à d'autres pays leurs contributions pour voir ce qu'ils peuvent faire de plus", a-t-il rapporté, sans citer nommément d'autres partenaires de la coalition contre le groupe EI en Irak et en Syrie.

Les Etats-Unis ont réuni mercredi près de Washington leurs alliés de la coalition et ont promis de terrasser la "tumeur" jihadiste en Syrie et en Irak et de combattre les "métastases" des attentats islamistes dans le monde.

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a fait état d'"engagements" entre pays alliés pour reprendre à terme au groupe EI ses bastions de Mossoul en Irak et de Raqa en Syrie.

Voir aussi:

Close
Manifestations contre la corruption en Irak
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.