Huffpost Maroc mg

Le Maroc veut accueillir des compagnies de gaz russes

Publication: Mis à jour:
GAZ
Le Maroc veut accueillir des compagnies de gaz russes | AFP
Imprimer

ENERGIES- Le marché marocain sera-t-il bientôt approvisionné par du gaz russe? Les recommandations du groupe de travail maroco-russe chargé du suivi de la coopération bilatérale dans le domaine énergétique plaident dans ce sens.

Le Secrétaire général du ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abderahim El Hafidi a indiqué dans une interview à l’agence Sputnik, que des contacts sont en cours avec les grandes entreprises russes en vue d’étudier les possibilités d’approvisionner le marché national par le gaz russe.

Ces grandes entreprises russes pourraient être Gazprom et Rosneft, présentes lors des travaux du groupe de travail mixte maroco-russe. Ce dernier, qui s’est tenu mardi 19 juillet à Moscou, a permis à la délégation marocaine de présenter les opportunités d’investissement aux compagnies pétrolières et gazières russes.

Les travaux de commission mixte s’inscrivent dans le sillage de la visite à Moscou du roi Mohamed VI en mars dernier. Lors de cette visite royale, une vingtaine de conventions ont été signées entre le Maroc et la Russie dans les domaines l’agriculture, les investissements, le tourisme, la protection de l'environnement, la justice, mais aussi le domaine énergétique. Un mémorandum signé dans ce sens ambitionne de renforcer la coopération énergétique maroco-russe pour garantir des réserves énergétiques stratégiques au niveau régional.

Réduire sa dépendance

La Russie n'est le seul futur fournisseur potentiel du Maroc. Le 5 juillet, un mémorandum d’entente dans les secteurs du pétrole, du gaz, de l’électricité, des énergies renouvelables, signé en avril dernier entre le Maroc et le Qatar, avait été approuvé en Conseil de gouvernement.

Paraphé à Doha, le document vise à faire du Qatar un partenaire d’investissement dans les projets énergétiques au Maroc, pour l’approvisionnement en pétrole et plus particulèrement la livraison de gaz naturel liquéfié.

Le royaume est actuellement approvisionné via un contrat de fourniture de gaz signé en juillet 2011 entre l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et la Sonatrach, la société publique pétrolière de l’Algérie.

Pour réduire sa dépendance au gaz algérien, le Maroc a lancé un vaste plan national de développement du gaz naturel liquéfié, destiné à porter à un taux situé entre 10 et 30% la part de gaz naturel dans le mix énergétique.

LIRE AUSSI: