Huffpost Maroc mg

Dislog investit 100 millions de dirhams dans une nouvelle plateforme logistique

Publication: Mis à jour:
MONCEF BELKHAYAT
Dislog investit 100 millions de dirhams dans une nouvelle plateforme logistique | DR
Imprimer

ENTREPRISE - Dislog, le conglomérat familial que dirige Moncef Belkhayat, vient de lancer les travaux de construction d’une nouvelle plateforme logistique au sein de sa filiale Building Logistics Services, basée à Bouskoura à Casablanca, indique le groupe dans un communiqué.

Montant de l'investissement: 100 millions de dirhams, avec à la clé la création de plus 70 emplois directs. La nouvelle plateforme logistique sera dotée d'une capacité de 25.000 positions palettes. “C’était un pas logique qui s’insère dans notre stratégie de développement à l’horizon 2020 qui a été décidée suite à une étude menée avec nos principaux partenaires sur leurs besoins en flux logistiques”, explique au HuffPost Maroc l'homme d'affaires Moncef Belkhayat.

Un nouveau contrat logistique avec P&G

Cette stratégie de développement n’en est qu’à ses débuts, puisque Dislog aspire à disposer de 20.000 positions palettes supplémentaires à l’horizon 2025. “Pour ce prochain lancement, nous nous installerons au sein de la plate-forme logistique de Kenitra, qui est un centre nodal du réseau autoroutier marocain”, poursuit celui qui occupe également le poste de vice-président du Conseil régional de Casablanca-Settat.

Le distributeur de produits de grande consommation dispose de 26 plateformes logistiques sur différentes villes du Maroc et compte comme clients des marques comme Mars, Kellogg’s, Pringles, Dari, Aïcha. Il y a quelques semaines, Dislog a renforcé son partenariat avec l’enseigne américaine Procter & Gamble. “Nous venons de signer un nouveau contrat logistique avec P&G qui nous permet de récupérer à partir de janvier 2017 l’ensemble des flux logistiques de la multinationale américaine au Maroc, à l’exception de Carrefour et Marjane avec qui l’entreprise gère directement la distribution”, explique Moncef Belkhayat.

Vers une diversification des activités

En septembre dernier, le conglomérat familial avait racheté le groupe Avendis, qui opérait dans la distribution, ce qui lui avait permet d’élargir son portefeuille avec de nouveaux clients. Spécialisé à l’origine dans la distribution, Dislog s’est récemment ouvert à d’autres métiers, dont la logistique, la communication ou le conseil. A partir de la rentrée, Dislog se lance pour la première fois dans la commercialisation du thé au Maroc. “Nous venons d’acquérir 51% des actions de la start-up Selman Tea, qui commercialise du thé haut de gamme en grain et en filament. Nous avons également investi un montant de 15 millions de dirhams à cet effet. Cela nous permettra de créer 30 emplois directs”, indique le businessman qui compte faire profiter sa nouvelle marque de thé de son réseau de distribution. “Les produits Selman Tea seront en effet commercialisés en grande surface mais également chez les 70.000 détaillants du réseau couvert par Dislog.”

LIRE AUSSI: