Huffpost Maroc mg

La Gendarmerie royale a enregistré 13.540 infractions environnementales au premier semestre 2016

Publication: Mis à jour:
POLLUTION
La Gendarmerie royale a la main verte (et veut le faire savoir) | DR
Imprimer

ENVIRONNEMENT - 13.540. C'est le nombre d'infractions environnementales enregistrées par la Gendarmerie royale durant le premier semestre de 2016.

Ces infractions sont réparties comme suit: 6.100 cas de salubrité publique, 5.635 cas de défaut d'hygiène, 1.219 cas de pollution de l'eau, 283 cas de pollution de l'air, 192 cas de délits forestiers et 111 cas de vol de sable, rapporte l'agence MAP.

La Gendarmerie royale a procédé à "des opérations de prévention et de lutte (sensibilisation et répression) contre toutes sortes de nuisances, portant atteinte à l'environnement et au développement durable, à travers le royaume", ajoute la MAP.

Selon le site des "Amis de la Gendarmerie royale", celle-ci "figure en bonne place parmi les organismes intervenant dans la protection du milieu naturel et en fait l’une de ses prérogatives essentielles".

Si le service de l'environnement de la Gendarmerie royale existe depuis 1999, la communication autour de ses activités est nouvelle et s'inscrit dans le nouveau virage environnemental du Maroc.

LIRE AUSSI: