Huffpost Maroc mg

L'impact de l'attentat de Nice se fait déjà ressentir sur le tourisme au Maroc

Publication: Mis à jour:
PLACE JAMAA EL FNA
L'impact de l'attentat de Nice se fait déjà ressentir sur le tourisme au Maroc | DR
Imprimer

TOURISME - Premières conséquences de l’attentat de Nice sur le secteur du tourisme au Maroc. Déjà en difficulté, le secteur est le premier à pâtir de la sanglante attaque au camion le 14 juillet qui a fait pas moins de 84 morts et des centaines de blessés.

Les deux principales destinations touchées sont Marrakech et Agadir, avec un recul des réservations de 38% des touristes français depuis l'attentat de Nice, selon le syndicat français des entreprises du voyage (SNAV), cité par le quotidien Akhbar Al Yaoum.

Il faut dire qu'après le choc de l’attentat sur la Promenade des Anglais à Nice, la peur de voyager à l’étranger s’installe, et contribue à faire chuter le nombre de réservations.

Ce recul des réservations sur le marché français, premier pourvoyeur de touristes du Maroc, n'est pas nouveau. Le syndicat français des tours-opérateurs faisait déjà état d'une baisse de 30% des réservations du marché français lors de la saison estivale 2015. Depuis les touristes français étaient de plus en plus réticents à se rendre au Maroc en raison de facteurs similaires à ceux de l'attentat de Nice.

C'est pour combler cette baisse que les autorités en charge de la promotion du secteur tentent de se tourner vers d'autres marchés. C'est dans cette optique que des missions de promotion de la destination Maroc ont été initiées par le ministère du Tourisme pour diversifier les marchés.

Ces missions ont vanté les attraits de la destination dans des pays comme le Brésil, la Chine, ou encore la Russie, devenus des marchés cibles pour le tourisme marocain.

Toujours est-il que les récents évènements devraient de nouveau affecter le secteur qui voit de plus en plus s’éloigner le cap des 20 millions de touristes à l’horizon 2020, objectif qui semble même impossible à réaliser.

Pour l’heure, le ministère du Tourisme table sur l’arrivée de 10,4 millions de touristes au Maroc en 2016. L’attentat de Nice et les amalgames éventuels avec les récents événements en Turquie, en plus de l’attaque en Allemagne, risquent de porter un nouveau coup dur au secteur.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
12 mois, 12 destinations au Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction