Huffpost Algeria mg

Les projets de parcs urbains d'Oued Semmar et d'Ouled Fayet réceptionnés en 2017

Publication: Mis à jour:
PARC OUED SEMMAR
Archives
Imprimer

Bonne nouvelles pour les habitants des communes oueds Semmar et Ouled Fayet. Les projets de transformation de la décharge publique d'Oued Semmar et du centre d'enfouissement technique d'Ouled Fayet en parcs de loisirs, dont les travaux avancent sensiblement, seront réceptionnés en 2017, a indiqué mardi le directeur de l'environnement de la wilaya d'Alger, Nouar Laib.

"Les travaux de transformation de la décharge d'Oued Semmar en parc verdoyant ont atteint 96% et ceux d'Ouled Fayet sont à 67%. Ils seront réceptionnés en 2017", a affirmé M.Laib dans une déclaration à l'APS.

Il a affirmé, en outre, que ces deux futurs parcs urbains, dont la superficie est de près de 50 hectares chacun, offriront une véritable bouffée d'oxygène aux Algérois, en leur procurant un espace de convivialité, de détente, et de loisirs.

"Ces parcs urbains seront munis de bancs, de restaurants et de kiosques d'exposition pour les produits artisanaux ainsi que des espaces de jeux, des jardins où sont plantées déjà d'innombrables espèces de plantes, offrant aux visiteurs un paysage féerique tout en couleurs", a ajouté M. Laib.

De longues allées ornées de verdures seront propices aux longues promenades et à la pratique du sport, a relevé le responsable, ajoutant que les deux sites disposent aussi de parkings.

Le centre d'Ouled Fayet collectait chaque jour 2000 tonnes d'ordures ménagères et les déchets de 39 communes voisines. Cette structure ouverte en 2001 sera remplacée après sa fermeture définitive par deux centres d'enfouissement technique dans les communes de Corso (Boumerdes) et Khemisti (Tipaza), a indiqué le responsable.

Ouverte en 1978, la décharge à ciel ouvert d'Oued Semmar recevait, chaque jour, 2500 tonnes de déchets divers en provenance de 19 communes de la wilaya d'Alger, provoquant un grand désagrément aux riverains qui se plaignaient des odeurs nauséabondes, a rappelé le même responsable

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.