Huffpost Algeria mg

Putsch raté en Turquie: La purge d'Erdogan a touché près de 17 000 personnes

Publication: Mis à jour:
ERDOGAN
ANKARA, TURKEY - JULY 17: People wait Turkish President Recep Tayyip Erdogan (not seen) at Kizilay square as they gather to protest the 'Parallel State/Gulenist Terrorist Organization's failed military coup attempt in Ankara, Turkey on July 17, 2016. Parallel state is an illegal organization backed by U.S.-based preacher Fetullah Gulen. (Photo by Evrim Aydin/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Plus de 7500 personnes ont été placées en garde à vue et près de 9500 fonctionnaires du ministère de l'Intérieur, en majorité des policiers, ont été limogés suite au putsch raté en Turquie, a indiqué lundi le Premier ministre Binali Yildirim.

Pas moins de 6038 militaires, 755 magistrats et 100 policiers figurent parmi les suspects en garde à vue, rapporté lundi l'agence de presse Anadolu. Près de 3000 mandats d'arrêt à l'encontre de juges et de procureurs ont été délivrés, a expliqué M. Yildirim.

Selon le chef du gouvernement turc, il y a eu au moins 308 morts vendredi soir, la nuit de la tentative du coup d'Etat. Les putschistes "rendront des comptes", a-t-il affirmé.

"Nous allons demander des comptes pour chaque goutte de sang versée", a-t-il déclaré suite à un conseil des ministres à Ankara. Il a également affirmé qu'Ankara allait "agir dans le cadre du droit", en réponse aux appels de l'UE et des Etats-Unis à respecter l'Etat de droit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.