Huffpost Maroc mg

Les métiers qui rapportent le plus pour les jeunes diplômés au Maroc

Publication: Mis à jour:
FIRST JOB
Business People At Starting Blocks | moodboard via Getty Images
Imprimer

EMPLOI- Rien ne sert de courir, il faut partir à point, selon la formule consacrée. Si le choix de carrière est une préoccupation majeure des jeunes diplômés, les salaires de départ sont souvent au centre de leurs considérations (et celles de leurs parents). Quels sont les métiers qui rémunèrent le mieux pour les jeunes diplômés? Eléments de réponse.

Pour Essaïd Bellal, directeur général du cabinet de ressources humaines DIORH, contacté par le HuffPost Maroc, les métiers qui rapportent le plus pour les jeunes diplômés sont "ceux de la finance où la formation est pointue". Viennent ensuite "les métiers juridiques, exception faite des diplômés de nos facultés", ajoute-t-il. Dans le détail, "il s’agit plus de branches comme le droit des affaires ou le droit privé mais aussi des branches moins connues, comme le droit international maritime. Pour se démarquer, il faut aussi bien rédiger en arabe qu'en français et en anglais.

Le troisième secteur, selon M. Bellal, est "le sourcing (le métier qui vise à réduire le coût général des achats, ndlr). Il y a de très bons acheteurs aujourd’hui. Le métier de commercial est un métier qui permet d’apprendre, de négocier, d’argumenter, et il est, aussi, bien payé". En quatrième lieu, "les ressources humaines peuvent rapporter pas mal. Il faut être capable de gérer avec une vision humaine, moderne de l’entreprise".

"La fourchette des salaires reste principalement liée au type d’écoles plus qu’au type de métiers", tient à nuancer notre interlocuteur.

Pour Alexandra Montant, directrice générale de l’agence Rekrute, les métiers qui rapportent le plus dès le départ sont "les métiers rares": "ce sont des métiers très pointus en finance par exemple. Le marketing est aussi une branche qui rapporte toujours autant. Il y a aussi des nouveaux métiers comme celui d’acheteur". Elle aussi parle de l’importance de la formation et met en avant la tendance des recruteurs à privilégier les formations: "un jeune qui a une formation à l’international ou un double diplôme sera forcément mieux payé qu’un autre qui sort d'une grande école marocaine".

Abdelkrim Maadir, Senior Recruitment consultant chez Adecco Maroc, estime pour sa part que ce sont les "métiers silencieux" qui rapportent le plus pour les jeunes diplômés: "Avant toute chose, il y a la finance qui rapporte. Mais pas celle que l’on connait. C’est surtout de finance d’investissement qu’il s’agit. Les jeunes diplômés qui empruntent cette voie ont des salaires supérieurs à la moyenne, que ce soit au Maroc ou dans le reste du Monde".

Pour Charlotte Lefort, cofondatrice d’ORC communications, "les postes les mieux payés pour les jeunes diplômés sont logiquement ceux liés au commercial du fait des commissions. De même, les fonctions dans lesquelles un niveau bac +5 et au-delà est absolument exigé, comme pour un poste d'ingénieur" vont par définition reconnaître ce haut niveau de compétence et d'évolution potentielle par un salaire intéressant, afin d'attirer les candidats de haut niveau". Elle ajoute que "les postes liés au marketing sont également souvent rémunérateurs, surtout dans les grandes entreprises où c'est une fonction essentielle".

Mais, il faut bien le rappeler, "le salaire ne fait pas tout pour les jeunes aujourd’hui. Au-delà du salaire, les nouvelles générations (les nouveaux entrants sont de la génération Y voire Z) recherchent aussi un cadre de travail, une ambiance, des contours de responsabilité intéressants. Et ces aspects comptent parfois autant que le salaire proprement dit", explique Charlotte Lefort.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les pires erreurs de langage corporel en entretien (selon CareerBuilder)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction