Huffpost Algeria mg

Trois victimes algériennes dans la tuerie de Nice (MAE)

Publication: Mis à jour:
NICE
Police officers, firefighters and rescue workers are seen at the site of an attack on the Promenade des Anglais on July 15, 2016, after a truck drove into a crowd watching a fireworks display in the French Riviera town of Nice.A truck ploughed into a crowd in the French resort of Nice on July 14, leaving at least 60 dead and scores injured in an 'attack' after a Bastille Day fireworks display, prosecutors said on July 15. / AFP / Valery HACHE (Photo credit should read VALERY HACHE/AFP/Ge | VALERY HACHE via Getty Images
Imprimer

Trois Algériens figurent parmi les victimes de la tuerie de Nice, dont deux enfants, a déclaré vendredi 15 juillet à la télévision algérienne Abdelaziz Benali Cherif, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Il y a des victimes algériennes parmi celles de l’attentat terroriste de Nice. Il y a une dame de 70 ans et deux enfants", a indiqué le responsable sans préciser l'âge des enfants.

Plus tôt dans la journée, le MAE avait affirmé qu'aucune victime algérienne n'est encore à déplorer.

Au moins 84 personnes ont trouvé la mort à Nice, au sud de la France, jeudi soir quand le chauffeur d'un camion a foncé dans la foule réunie pour regarder les célébrations du 14 juillet. Selon un bilan provisoire, 10 enfants ou adolescents figurent parmi les victimes, a indiqué vendredi le procureur de Paris François Molins.

Le carnage n'a été revendiqué par aucune partie mais le chauffeur du camion a été identifié. Il s'agit de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un ressortissant tunisien de 31 ans, "inconnu" des services de renseignements selon le procureur de Paris.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.