Huffpost Algeria mg

Mosquée d'Alger: Un bureau d'études chargé de la décoration bientôt choisi

Publication: Mis à jour:
ALGIERS MOSQUE
Vehicles pass by the construction site of the new Great Mosque, which is being built by the China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), in Algiers, Algeria January 20, 2016. Algeria is turning to China for external financing for several infrastructure projects including a new $3.2 billion port as the North African OPEC state looks to weather the collapse in global oil prices. REUTERS/Ramzi Boudina | Ramzi Boudina / Reuters
Imprimer

Le ministre de la Population, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé jeudi à Alger le lancement prochain d'un appel d'offre national et international pour le choix d'un bureau d'études qui se chargera des opérations de décoration et d'ornement de la Grande mosquée d'Alger, deuxième plus grand édifice après les deux Lieux saints.

A l'issue d'une réunion avec le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aissa, en présence des cadres des deux ministères, M. Tebboune a déclaré qu'il "a été procédé à l'adoption officielle du document relatif aux détails de d'aspect final de la Mosquée avant l'amorce de l'étape d'exécution". Un "appel d'offre sera lancé pour le choix du bureau d'études habilité à prendre en charge la finalisation de la mosquée au cours de la première semaine d'août au plus tard", a-t-il ajouté.

Les ministères de l'Habitat et des Affaires religieuses ont procédé en mai 2015 à l'installation d'une commission conjointe qui a pour mission de choisir les versets coraniques et les hadiths qui orneront cet édifice religieux en tenant compte du cachet architectural algérien et de l'identité nationale dans toutes ses dimensions. Elle devrait soumettre les résultats de son travail au président de la République en octobre 2016.

La commission adoptera "prochainement" le cahier de charges relatif à l'appel d'offre contenant tous les éléments techniques des opérations d'ornement et de décoration, de revêtement des murs et des sols ainsi que le choix des calligraphes et artisans qui seront en charge de l'exécution du projet.

Le ministre a souligné lors de la réunion l'importance de choisir un bureau d'études algérien ou étranger qui a une expérience probante dans ce genre de projets, et ce avant la prochaine rentrée sociale, insistant sur la nécessité de donner la priorité aux artisans algériens.

Selon M. Tebboune, les travaux de décoration et d'ornement de la salle de prière devraient débuter à la fin de l'année en cours après l'achèvement des grands travaux, estimant que la réalisation de la mosquée avance à une bonne cadence comme prévu".

La petite coupole qui couvrira la salle de prière sera installée fin août, selon les déclarations de M. Tebboune, tandis que la grande coupole sera réceptionnée en octobre prochain, après sa fabrication en Chine, pour procéder à son installation quelques semaines après.

Le ministre des affaires religieuses et des wakfs, M. Mohamed Aissa a, pour sa part, affirmé que les versets coraniques, les hadiths et les calligraphies qui orneront la Grande Mosquée d'Alger conféreront à ce lieu sacré une âme et une identité inspirées de l'appartenance civilisationnelle de l'Algérie.

Ces ornements refléteront l'identité culturelle algérienne et constitueront une œuvre d'art qui raconte l'histoire des civilisations qui se sont succédées dans notre pays, a-t-il estimé.

La Grande mosquée d'Alger, symbole de l'Algérie indépendante, deviendra "un centre de rayonnement intellectuel et culturel" grâce aux nombreuses structures qu'elle referme, a affirmé M. Aissa.

Lors de cette réunion, une réflexion a été engagée sur la préparation et la formation du personnel religieux et scientifique qui encadrera la Mosquée ainsi que du personnel administratif qui gérera ses structures.

S'étendant sur plus de 20 hectares, la Grande mosquée d'Alger compte une salle de prière d'une superficie de 20.000 m², une esplanade et un minaret d'une hauteur de 270 m, outre une bibliothèque, un centre culturel, une maison du coran, des jardins, un parking, des bâtiments administratifs ainsi que des espaces réservés à la restauration.

Lancé en 2012, le projet est supervisé par la Société chinoise de réalisation "China State Construction Engineering Corporation" (CSCEC).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

Egalement sur HuffPost Algérie:

Close
Les plus belles mosquées d'Algérie
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction