Huffpost Maroc mg

Les Marocains ont une image négative de l'Espagne selon un think tank espagnol

Publication: Mis à jour:
MADRID
shutterstock
Imprimer

ESPAGNE - Les Marocains ne porteraient pas la péninsule ibérique dans leur coeur. C'est ce qui ressort d'un baromètre publié par le Real Instituto Elcano, basé à Madrid. Cette publication vise à étudier quelle est l'image de l'Espagne à l'international. Pour ce faire, plus de 4.000 personnes dans dix pays ont été interrogées, dont 430 au Maroc.

Ainsi, sur l'image globale que les personnes sondées ont de l'Espagne, ce sont les Marocains qui ont donné l'avis le plus négatif. Les participants au sondage étaient invités à noter l'Espagne sur une échelle de 0 à 10. En ce qui concerne les Marocains, leurs votes donnent un résultat de 5,9. La note se situe sous la moyenne générale qui est de 7,3. Les meilleures notes ont quant à elles été attribuées par les Indiens et les Chinois qui ont respectivement donné à l'Espagne une note de 7,7 et 8.

Le secteur le mieux noté par les Marocains est celui des infrastructures. Selon le Real Instituto Elcano, cela est lié au nombre de ressortissants du royaume qui vivent en Espagne, et qui passent par les ports ibériques pour retourner chez eux.

De plus, la majorité des personnes interrogées estiment que l'Espagne est un pays traditionnel, alors que les Marocains la considèrent comme une nation moderne. Dans le même esprit, les Marocains ont un avis contraire à la moyenne en ce qui concerne la religion. La majorité des pays estiment que l'Espagne est un pays religieux, alors que les Marocains pensent le contraire, à l'instar des Indiens.

Au sujet des relations entre les deux pays, les Marocains soufflent le chaud et le froid. Si 46,5% des Marocains interviewés affirment qu'il est "très important" de maintenir de bonnes relations avec Madrid, 23,7 jugent que cela a "peu ou aucune importance".

La part des sondés marocains ayant répondu négativement à cette question est de loin la plus importante des dix nationalités interrogées, puisque le Royaume-Uni arrive deuxième avec 13,5% de réponses négatives. Les 29,8% de Marocains restants y ont attaché une importance moyenne.

LIRE AUSSI: