Huffpost Maroc mg

Le marocain HPS finalise l'acquisition de l'activité switching du Centre monétique interbancaire

Publication: Mis à jour:
MOHAMED HORANI
DR
Imprimer

MONETIQUE - Le spécialiste marocain des solutions monétiques HPS, à travers sa filiale HPS Switch, et le Centre monétique interbancaire (CMI) ont récemment signé un acte réitératif de contrat de cession de fonds de commerce, finalisant l’acquisition par HPS Switch de l’activité de switching et de compensation du CMI au Maroc.

Suite à la levée des dernières conditions suspensives liées aux autorisations administratives, l’activité de switching est gérée par HPS Switch, depuis le 5 juillet, pour le compte de l’ensemble de ses émetteurs et acquéreurs clients, souligne Hightech Payment Systems (HPS) dans un communiqué, publié sur le site web de la Bourse de Casablanca.

Pour rappel, le CMI et HPS ont signé, en février 2015, un protocole d’accord préliminaire précisant les conditions de cession par le CMI de son activité de switching et de compensation, une opération qui est restée soumise à l’obtention par HPS de l’autorisation d’exercer par Bank Al-Maghrib.

En décembre dernier, la banque centrale avait notifié la société de sa décision portant autorisation d’exercice de l’activité de switching, de compensation et de règlement des flux monétiques, à travers une filiale dédiée, HPS Switch. Le contrat de cession est resté soumis à des clauses suspensives liées aux autorisations administratives, qui sont désormais levées.

Un CA additionnel de 20 millions de dirhams en 2016

Selon HPS, le marché marocain comptait près de 12 millions de cartes à fin 2015, pour plus de 280 millions de transactions, paiements et retraits confondus, en croissance de 8,6% par rapport à une année auparavant.

En assurant l’interopérabilité entre les différentes opérateurs, le CMI a permis le traitement de près 70 millions de transactions en 2015, incluant les transactions de paiement chez les commerçants, les transactions de paiement e-commerce et les retraits sur les guichets automatiques des banques.

L’exploitation de l’activité de switching et de compensation nécessitera un investissement global de près de 120 millions de dirhams, incluant le coût d’acquisition du fonds de commerce du CMI et les coûts de mise en œuvre de la plateforme matérielle et logicielle, a-t-elle poursuivi.

Le communiqué indique aussi que cette activité devrait générer pour le Groupe un chiffre d’affaires (CA) additionnel de 20 millions de dirhams en 2016, pour une marge d’exploitation négative de -30%, en raison du décalage entre les investissements initiés dès le début d’année et le CA constaté uniquement pour le semestre en cours.

En 2017, l’activité de switching et de compensation devrait permettre de dégager un CA annuel compris entre 40 et 45 millions de dirhams, pour une marge d’exploitation prévisionnelle de 20%.

Fondée et dirigée par le Casablancais Mohamed Horani, HPS édite des solutions de paiement électronique pour les institutions financières, processeurs, switchs nationaux et régionaux dans le monde entier. Les solutions PowerCARD, utilisées par plus de 350 émetteurs et acquéreurs, couvrent toute la chaîne de valeur du paiement électronique et permettent de gérer tout type de cartes (crédit, débit, prépayées, entreprise, fidélité, carburant,…) via différents canaux (GAB, TPE, internet, mobile,…).

Les solutions PowerCARD sont utilisées dans plus de 85 pays, sur les 5 continents et HPS compte de nombreuses références parmi les ''Fortune 500'' et "The Forbes World’s Biggest Companies". La société est cotée à la Bourse de Casablanca depuis 2006 et compte aujourd’hui plus de 350 collaborateurs basés à Casablanca, Dubaï, Paris et Aix-en-Provence. Depuis le début de l’année, le titre HP s’est apprécié de 13,50%, contre une progression de 49,15% en 2015 et une hausse record de 122% depuis 2013.

LIRE AUSSI: Ces marques marocaines qui ont réussi