Huffpost Maroc mg

Groupe Addoha: Le Plan Génération Cash avance bien

Publication: Mis à jour:
GROUPE ADDOHA
Groupe Addoha: Le Plan Génération Cash avance bien | DR
Imprimer

IMMOBILIER - Le groupe Addoha est satisfait de l'état d'avancement du Plan Génération Cash (PGC). Depuis son lancement, cette initiative a permis au géant de l'immobilier de se désendetter de 2,7 milliards de dirhams en 18 mois, soit environ 60% de l'objectif fixé par le plan à fin 2017.

Le groupe Addoha lance la construction de ses projets immobiliers quand 50% a été commercialisé. Une fois les projets finalisés, il arrive parfois que tout ne soit pas vendu. Le groupe lance alors des opérations de déstockage de produits finis, qui est l'un des piliers du Plan Génération Cash.

Si ces unités n'ont pas trouvé d'acheteurs à la base, c'est parce qu'ils étaient "moins attrayants" explique Mohamed Elyabouri, responsable de la communication du groupe contacté par le HuffPost Maroc.

"C'est le cas des appartements situés au rez-de-chaussée ou de ceux situés au quatrième étage quand il n'y a pas d'ascenseur. C'est ce type de biens que nous essayons de booster", détaille M. Elyabouri.

Afin de réussir à vendre ces unités, le groupe n'opère pas de baisse de prix: "Au lieu d'agir sur le prix, nous pouvons mettre en place des promotions, comme offrir des salons ou des voyages", poursuit Mohammed Elyabouri. "En interne, nous offrons des primes plus importantes aux commerciaux pour la vente de ces biens. Le commercial est donc plus motivé".

Depuis le lancement du plan, ce sont 8.872 de ces unités qui ont été vendues, dont 1.284 pour le deuxième trimestre 2016. Et le groupe Addoha est en avance sur ses prédictions. Le désendettement net cumulé au premier semestre de cette année est de 900 millions de dirhams alors que l'objectif à la base était de 750 millions de dirhams sur la même période, ce qui représente un pourcentage de réalisation de 120%.

Et depuis le lancement du projet, les 2,7 milliards de dirhams obtenus dépassent la prévision de départ qui était de 1,9 milliard. En ce qui concerne les pré-ventes, Addoha a obtenu des résultats légèrement en deçà ce qui était prévu au premier semestre 2016 puisque 5.438 unités ont été vendues alors que le groupe s'était fixé un objectif de 5.949 ventes.

"Nous sommes en avance sur les objectifs que nous nous étions fixés", se réjouit Mohamed Elyabouri. "Le plan marche très bien, et les banques sont contentes. Même si le contexte actuel peut être difficile pour le secteur, le groupe prouve à travers ce plan sa solidité et sa capacité à assurer ses résultats".

LIRE AUSSI: