Huffpost Tunisie mg

Qu'est ce que "la confrérie Fetuhallah Gülen", qui serait à l'origine de la tentative de coup d'État selon Erdogan?

Publication: Mis à jour:
GULEN
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

Dans un discours adressé au peuple Turc à travers l'application Facetime et diffusée à la télévision Turque, le président Recep Tayeb Erdogan a indiqué que la confrérie Fetuhallah Gülen serait à l'origine de cette tentative de coup d'État.

Qu'est ce que la confrérie Fetuhallah Gülen? Éléments de réponses.

A l'origine du mouvement et de la "confrérie", un homme: Fetuhallah Gülen. Ancien imam, intellectuel et théologien turc, il est l'inspirateur du mouvement Gülen, aussi appelé le mouvement "Hizmet", mouvement d'inspiration soufie dont l'influence dépasse les frontières turques fondé dans les années 1970.

Il vit depuis 1999 en exil en Pennsylvanie aux États-Unis. Si officiellement la raison médicale est invoquée, officieusement, un procès militaire à son encontre était en cours en Turquie. Jugé par coutumace en 2000, il est acquitté en 2006.

Très impliqué dans le débat sociétal, il est un acteur majeur de la crise politique traversée par la Turquie en 2014. En 2015, une peine de 34 ans de prison est prononcée contre lui après des accusations de tentative de coup d'État de la part d'Erdogan.

Il est désigné par Foreign Policy comme un des "intellectuels les plus influents du monde".

Il est en outre un grand défenseur de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

Un adepte du dialogue interconfessionnel

Parmi les préceptes défendus par Gülen, le dialogue interconfessionnel entre ce qu'il appelle "les gens du livre" à savoir les chrétiens et les juifs. Par ailleurs, le mouvement "Hizmet" (qui veut dire "service") dont il est l'inspirateur, appelle à un devoir de service altruiste des musulmans pour "le bien commun" de la nation mais aussi vis à des musulmans et non musulmans du monde entier.

De soutien à fardeau pour Erdogan

Soutien de l'AKP, principal parti au pouvoir et parti d'Erdogan, depuis 2002, qui prônait selon lui un islam modéré, la situation évolue rapidement.

Reprochant à Erdogan des "dérives autoritaires" et l'accusant de corruption, Gülen est rapidement accusé par Erdogan de "noyauter les milieux de la justice et de la police".

Pour Gülen, les dérives de l'AKP deviennent "dangereuses pour la démocratie turque".

En réaction un "méga-procès" est ouvert contre la confrérie Fetuhallah Gülen le 06 janvier 2016. Accusé de "haute trahison", Fetuhallah Gülen ne comparaitra pas, étant exilé aux États-Unis.

Selon RFI, 66 personnes appartenant au mouvement avaient été jugés lors ce procès. Depuis 2014, plus de 1800 personnes soupçonnés d'appartenir à la confrérie ont été arrêtés par le pouvoir Turc.

Gülen réfute les accusations d'Erdogan

Dans un communiqué publié depuis les États-Unis, où il réside, Fethullah Gülen à condamné la tentative de coup d'État rapporte l'AFP: "J'ai souffert de plusieurs coups d'Etat militaires au cours des 50 dernières années et trouve donc particulièrement insultant d'être accusé d'avoir un quelconque lien avec cette tentative" a t-il affirmé.

"L'avènement d'un gouvernement ne doit se faire qu'à l'issue d'un processus électoral libre et juste" a t-il encore assuré.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.