Huffpost Tunisie mg

Turquie: L'armée affirme avoir pris le pouvoir, situation confuse

Publication: Mis à jour:
ERDOGAN
Turkey's President Tayyip Erdogan arrives for the NATO Summit in Warsaw, Poland July 9, 2016. REUTERS/Kacper Pempel | Kacper Pempel / Reuters
Imprimer

Le Premier ministre turc a dénoncé vendredi une "tentative illégale" par un groupe au sein de l'armée, peu après la fermeture partielle dans le sens Asie-Europe de ponts sur le Bosphore à Istanbul, selon une chaîne de télévision.

Dans le même temps, des avions survolaient à basse altitude Ankara, a entendu l'AFP. Plusieurs coups de feu ont été entendu selon des témoins.

Selon le HuffPost Arabi, une explosion serait même survenu aux locaux de la direction générale de la police à Istanbul.

L'armée prend le pouvoir?

Selon le HuffPost Arabi qui cite plusieurs médias turcs, l'aéroport Kamel Ataturk a été fermé. Selon un communiqué publié par l'armée et relayé par le HuffPost Arabi et la chaine NTV, celle-ci déclare avoir pris le pouvoir afin de "préserver la démocratie et les droits de l'Homme".

Toujours selon un communiqué des putschistes, signé du "Conseil de la paix dans le pays" et repris par la chaîne publique turque dont ils ont pris le contrôle, un couvre-feu et la loi martiale ont été décrétés.

ntv

Réseaux sociaux coupés, les locaux de la principale chaine publique visée

Selon plusieurs médias, les réseaux sociaux ont été coupés en Turquie, ce qui a été confirmé par le département d'État américain.

Le siège de la chaine de télévision nationale T.R.T a été pris d'assaut par l'armée a indiqué un correspondant de la chaine à Reuters.

Erdogan en sécurité

Selon CNN Turquie, le président Turc, Recep Tayeb Erdogan a été mis en sécurité et s'exprimera dans quelques moments au peuple Turc. Selon plusieurs chaine, Erdogan a quitté sa résidence de Marmaris par le biais de l'aéroport Ataturk à destination d'Istanbul.

Plusieurs personnes otages seraient retenus par l'armée par une frange dissidente de l'armée, dont le chef de l'état-major.

Affrontement entre pro-Erdogan et militaires

Des affrontements entre pro-Erdogan et militaires ont par ailleurs été rapportés à Ankara et Istanbul. Des coups de feu ont été tirés en direction de manifestants anti-coup d'Etat, comme vous pouvez le voir ci-dessous:

Plus d'informations à venir...

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.