Huffpost Maroc mg

Les attentats les plus meurtriers perpétrés par une personne seule avant Nice

Publication: Mis à jour:
ATTENTAT NICE
Mass murderer Anders Behring Breivik, makes a salute after he arrives at the court room in a courthouse in Oslo Friday Aug. 24, 2012 . Breivik has been declared sane and sentenced to prison for bomb and gun attacks that killed 77 people last year. (AP Photo/Frank Augstein) | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

TERRORISME - La France est secouée par un nouvel attentat survenu ce jeudi soir à Nice alors qu'une foule était réunie pour assister au feu d'artifice de la Fête Nationale française. Avec un bilan terrible de 84 morts, le terroriste qui a foncé seul dans la foule avec un camion aura perpétré une des actions les plus meurtrières de l'histoire du terrorisme en occident.

Alors que la France se remet tout juste du commando des attentats de Paris survenus en novembre dernier, elle doit aujourd'hui essuyer les larmes de ce nouvel acte meurtrier commis par Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Niçois de 31 ans.

Au cours de l'Histoire, d'autres comme lui ont perpétrés des attentats seuls:

18 mai 1927

Il fait partie des premiers attentats-suicides de l'Histoire et il s'agit du massacre le plus meurtrier jamais commis dans une école aux États-Unis. Andrew Kehoe avait 55 ans, il était agriculteur et gardien de l'école de Bath dans le Michigan. Las de payer des impôts qui servent à financer les établissement scolaires, il appuie sur le détonateur le matin du 18 mai 1927 et fait exploser les 200 kilos d'explosif qu'il avait placé dans les sous-sols du bâtiment. Il tue alors 45 personnes dont 38 enfants. Il se fait ensuite exploser dans son camion garé près de l'école.

28 février 2005

À Hilla en Irak, un attentat suicide a fait 114 morts et 133 blessés dans cette ville à majorité chiite. Le kamikaze avait avec lui un exemplaire du coran retrouvé brûlé dans l'épave du véhicule qui a explosé à 9h30 au milieu d'une foule de fonctionnaires rassemblés non loin du siège de la municipalité. Un acte meurtrier qui survient le lendemain de l'annonce de l'arrestation de Sabaoui Ibrahim al-Hassan, l'un des demi-frères de l'ex-président Saddam Hussein.

16 octobre 2006

Avec 102 morts et 150 blessés, le Sri Lanka fait alors face au pire attentat-suicide de son histoire. Un kamikaze s'est fait sauter avec un camion bourré d'explosifs près d'un convoi militaire composé de 24 bus parmi lesquels 15 ont été touchés. Des marins Sri-Lankais étaient rassemblés dans le disctrict de Trincomalee à 170km au nord-est de Colombo. Soupçonnés, les Tigres de libération de l'Îlam Tamoul (LTTE) n'ont néanmoins pas revendiqué cette attaque.

3 février 2007

Au moins 130 morts et 300 blessés, c'est le triste bilan d'un attentat perpétré le 3 février 2007 près d'un marché dans le centre de Bagdad. Le chauffeur du camion bourré d'explosifs était alors soupçonné par le Premier ministre iranien de l'époque, Nouri al-Maliki, d'être un "saddamiste", ces personnes qui soutenaient Saddam Hussein.

18 octobre 2007

L'ancienne première ministre pakistanaise Benazir Bhutto est la cible d'un attentat-suicide le 18 octobre 2007. Alors qu'elle revient de huit années d'exil, un kamikaze s'est glissé parmi les fans de la femme politique. Bilan: 139 partisans tués dans l'explosion.

2 janvier 2009

Un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée sur un terrain de volley-ball où se déroulait un match à Shah Hasan Khan le 2 janvier 2009. L'attentat a fait 99 morts et 87 blessés mais n'a reçu aucune revendication. Le chef de police expliquait que le kamikaze venait du Waziristan du sud, le district voisin où l'armée pakistanaise combattait les insurgés talibans.

28 octobre 2009

Cette fois, c'est Peshawar, grande ville du nord-ouest du Pakisan, qui est touchée par un attentat-suicide au cœur d'un marché. Perpétré avec une voiture piégée, le kamikaze a fait une centaine de morts. La ville avait déjà été touchée par sept attaques en l'espace de quatre mois. Non revendiqué, l'acte vient cependant rejoindre le compte de plusieurs attaques organisées par le Mouvement des talibans du Pakistan.

9 juillet 2010

Un kamikaze en moto se fait exploser à Yakaghund, un village situé à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan. Plusieurs centaines de personnes étaient alors rassemblées devant des bureaux officiels et 102 d'entre elles sont mortes dans l'explosion. Ce rassemblement comptaient plusieurs réfugiés qui fuyaient les combats entre les forces gouvernementales et les rebelles dans les zones voisines.

22 juillet 2011

Le terroriste norvégien d'extrême droite, Anders Behring Breivik, a fait au total 77 morts et 151 blessés. Il commet tout d'abord un attentat à la bombe près d'un édifice gouvernement à Oslo où huit personnes sont tuées. Il fait ensuite un massacre dans un camp d'été de jeunes du parti travailliste de Norvège où 69 personnes sont tuées dont la plupart sont des adolescents. Il est actuellement incarcéré à la prison norvégienne de Skien.

21 mai 2012

La capitale du Yémen, Sanaa, a été secouée par un attentat revendiqué par Al-Qaïda le 21 mai 2012. Déguisé en militaire et infiltré en plein milieu d'un défilé de soldats, l'auteur de l'acte meurtrier a fait exploser sa charge entraînant avec lui la mort de 96 soldats. Les militaires répétaient pour la fête nationale qui devait se dérouler le lendemain.

3 juillet 2016

Revendiqué par l'État Islamique (EI), un attentat a fait 292 morts lors de l'explosion d'un camion piégée à Bagdad. Un bilan terrible qui est survenu à la fin du ramadan, fête sacrée pour les musulmans, dans un quartier animé de Karrada à majorité chiite. Le premier ministre Haïder Al-Abadi a pris d'emblée plusieurs mesures et a ordonné l'exécution prochaine de toutes les personnes condamnées pour terrorisme.

12 juin 2016

Plus récemment, la tuerie d'Orlando a secoué la communauté LGBT clairement visée par l'acte terroriste perpétré par Omar Mateen. C'est au sein de la boîte de nuit "Pulse" en Floride qu'il a tué 49 personnes à l'arme à feu et a ainsi commis l'un des crimes homophobes les plus graves de l'histoire des États-Unis. Il a ensuite confié qu'il avait commis ce crime au nom de l'organisation de l'État Islamique qui a revendiqué l'attentat par la suite.

LIRE AUSSI:
Close
Images des attaques de Nice du 14 juillet 2016
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée