Huffpost Maroc mg

Quand la RAM navigue entre deux réputations

Publication: Mis à jour:
ROYAL AIR MAROC
Quand la RAM navigue entre deux réputations | DR
Imprimer

RÉPUTATION- Tantôt décriée par des passagers ou épinglée dans des classements internationaux, tantôt acclamée par d'autres classements, la Royal Air Maroc navigue entre deux réputations.

La compagnie aérienne nationale peut aujourd’hui se targuer d’avoir a été élue “meilleure compagnie régionale en Afrique“ par le dernier classement Skytrax des meilleures compagnies aériennes mondiales. Basé sur le vote des clients, ce classement fait de la compagnie dirigée par Hamid Addou la meilleure compagnie aérienne au Maghreb.

L’autre face de la médaille est cependant moins reluisante pour la RAM. Le 30 juin dernier, un classement d’Air Refund, spécialisé dans l’indemnisation pour des retards ou annulations de vols, plaçait la RAM en mauvaise posture.

Avec un délai de traitement de 3 mois, un taux de retard de 71,4% et un taux d’annulation de 17,9%, la RAM se retrouve au 16e rang des compagnies aériennes en termes d’indemnisation des voyageurs en cas de retard ou d’annulation de vols.

Le retard, cette hantise des compagnies aériennes, est souvent pointé du doigt pour décrier les services de la Royal Air Maroc. La compagnie nationale a été plusieurs fois condamnée notamment au Canada pour des retards importants. De plus, on ne compte pas les pages ou groupes Facebook qui appellent au boycott de la compagnie.

Face aux critiques souvent acerbes, la RAM a entrepris ces dernières années, le renforcement de sa flotte avec la réception de nouveaux avions mais aussi l’augmentation du nombre de sièges.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les avions les plus "animés"
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction