Huffpost Tunisie mg

Afin de développer l'oléiculture, la Tunisie envisage d'élargir les plantations d'oliviers

Publication: Mis à jour:
OIL
Lilyana Vinogradova
Imprimer

La stratégie nationale de développement de l’oléiculture en Tunisie vise à augmenter la production moyenne de l’huile d’olive de 180 à 250 mille tonnes annuellement, a affirmé lundi le ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Saâd Seddik dans une déclaration à l'Agence TAP.

Elargir les plantations d'oliviers

Il a indiqué que la stratégie porte également, sur le rajeunissement des plantations sur une superficie globale de 1,8 millions hectares comptant environ 80 millions oliviers. Elle vise aussi à protéger les oliveraies contre les fléaux et les maladies et à préserver les exploitants.

A cet égard, le programme d’élargissement de la plantation d’oliviers au Nord- Ouest vise la plantation de 50 mille hectares parmi 100 mille hectares envisageables dans ce domaine, a ajouté le ministre en marge de l’ouverture des travaux de la 27ème session extraordinaire du conseil oléicole international (COI) qui se poursuivront jusqu’au 16 juillet à Hammamet.

Pour sa part le ministre de l’Industrie Zakaria Hamad a souligné l’importance d’améliorer la valeur ajoutée du produit tunisien d’autant que plus que 70% des huiles produites en Tunisie sont de bonne qualité. Il s’agit de porter les exportations de l’huile d’olive conditionnées à 25% en 2018, contre 14% actuellement et 1% auparavant.

Jusqu’au juin 2016, les exportations de l’huile d’olive se sont élevées à 65 mille tonnes apportant des recettes de l’ordre 480 millions de dinars.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.