Huffpost Maroc mg

En Espagne, plus de 40% des terroristes emprisonnés depuis 2013 sont marocains

Publication: Mis à jour:
HANDS JAIL
En Espagne, plus de 40% des terroristes emprisonnés depuis 2013 sont marocains | shutterstock
Imprimer

ESPAGNE - Dresser le portrait psychologique des djihadistes qui agissent en Espagne, c'est le but que s'est fixé le Real Instituto Elcano dans sa dernière publication intitulée "Estado Islámico en España" ("L'État islamique en Espagne"), diffusée ce mardi sur son site internet.

Pour les auteurs de cette vaste enquête de près de 80 pages, le djihadiste qui agit en Espagne est généralement un homme jeune, espagnol ou marocain, marié et père de famille. L'enquête souligne d'ailleurs que sur les 124 personnes emprisonnées en Espagne pour terrorisme depuis 2013, 45,3% sont des Espagnols tandis que 41,1% sont des Marocains. A noter que 16,9% de l'ensemble des détenus sont des femmes.

Sur tous les Espagnols arrêtés pour terrorisme, 71% sont originaires de Sebta et Melilla, les deux enclaves espagnoles situées sur le territoire marocain. La plupart sont des Espagnols de deuxième génération. Au niveau de la péninsule, c'est la région de Barcelone qui compte le plus de prisonniers de nationalité espagnole (6,1%).

En ce qui concerne le Maroc, la grande majorité des condamnés est originaire de la région Tétouan-Tanger-Al Hoceima, et dans une moindre mesure de l'Oriental.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Qu'est-ce que l'Etat islamique?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction