Huffpost Tunisie mg

Tunisie: L'Etat financera la fabrication des sacs en plastique biodégradable à hauteur de 70%

Publication: Mis à jour:
AFP
pixabay
Imprimer

ENVIRONNEMENT- Le ministère de l’Environnement et de développement durable financera pas moins de 70% des dépenses relatifs à la fabrication des sacs en plastique biodégradable afin d'aider les industriels dans ce domaine, a affirmé lundi, le ministre Néjib Derouiche dans une déclaration à l’agence TAP.

Il a précisé en marge de la réunion des directeurs régionaux de l'assainissement, que l’appui financier apporté aux industriels vise à les aider à acquérir des équipements et matériels leur permettant de fabriquer des sacs non polluants de l’environnement. Il s’est engagé également à fournir un appui technique aux industriels pour les aider à changer leurs modes de production.

Le ministère poursuivra le dialogue avec les industriels concernant l’interdiction de la fabrication des sacs en plastique jetable, a-t-il précisé réitérant l’attachement du département à mettre en oeuvre la décision d’interdiction. Cette décision, qui devrait entrer en vigueur à partir de mars 2017, suscite les critiques et le refus des industriels du secteur .

Une mesure en application de la volonté d'interdire les sacs plastiques

L'interdiction des sacs plastiques est en gestation depuis des mois. La mesure destinée à protéger la "diversité biologique" du pays et mettre fin à la "pollution visuelle" qu'ils constituent, a déclaré jeudi à l'AFP un responsable du ministère de l'Environnement.

Le ministère "a préparé un décret réglementaire concernant l'interdiction d'exporter, de distribuer et de fabriquer des sacs en plastique non biodégradables (...), qui va être présenté au gouvernement puis au Parlement", a déclaré à l'AFP le directeur de la division de la qualité de vie au ministère, Hédi Chbili.

Si le ministère a promis d'interdire "d'ici le mois de mars l'usage des sacs en plastique", M. Chbili a précisé que cette interdiction serait "progressive".

Elle concernera d'abord les sacs en plastique distribués gratuitement, dans les supermarchés, a-t-il précisé.

"En Tunisie, un milliard de sacs en plastique sont utilisé chaque année", dont un peu moins de la moitié dans les supermarchés, a-t-il dit.

"Il faut à ces sacs des centaines d'années pour se dégrader dans la nature. Ils détériorent la vie dans les villes comme à la campagne et ont un impact négatif sur de nombreuses espèces marines comme les tortues", a-t-il fait valoir, en précisant que le but de cette mesure était notamment de "protéger la diversité biologique" et de "mettre fin à la pollution visuelle".

Sans compter, a ajouté M. Chbili, que le fait de brûler ces sacs en plastique "provoque l'émission de gaz dangereux".

Depuis sa révolution de 2011, la Tunisie connaît un problème récurrent de ramassage d'ordures. Dans certaines régions, des habitants en sont réduits à mettre le feu à leurs déchets enfermés dans des sacs en plastique.

LIRE AUSSI: Tunsie: L'environnement, première victime de la révolution?

Il n'est pas rare non plus de voir dans les campagnes des champs et des arbres couverts de sacs en plastique.

M. Chbili a affirmé que les usines de plastique allaient s'adapter pour produire un type de matière "ne nuisant pas à l'environnement".

Plusieurs pays dans le monde tentent actuellement de limiter l'usage des sacs plastique. En France par exemple les sacs plastiques à usage unique devraient être prohibés en mars.

Au Royaume-Uni, la législation impose de faire payer les utilisateurs de sacs plastiques, afin de tenter de réduire leur utilisation.

Les municipalités de l'agglomération montréalaise, qui abrite la moitié de la population du Québec, ont elle décidé d'interdire l'usage des sacs plastiques non biodégradables à compter de 2018.

LIRE AUSSI: Pour dénoncer l'utilisation des sacs plastiques, cette artiste tunisienne utilise l'humour (PHOTOS)

L'utilisation massive de plastiques est telle que les océans abriteront plus de détritus plastiques que de poissons en 2050, s'est alarmé récemment le forum économique mondial de Davos.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Photos sur les plages entre Rades et Hammam-Lif
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction