Huffpost Maroc mg

Un Casablancais condamné à Sebta pour avoir agressé un infirmier

Publication: Mis à jour:
CEUTA
L’hôpital universitaire de Sebta | DR
Imprimer

FAIT DIVERS – C’est ce qu’on appelle perdre le sang froid. À Sebta, un Marocain a été condamné, samedi matin, à quatre mois de prison pour avoir agressé un infirmier dans un hôpital public. Originaire de Casablanca, l’homme a écopé également d’une interdiction d’entrée sur le territoire espagnol et d’une amende qu’il devra verser à l’établissement concerné, rapporte le journal local El Pueblo de Ceuta.

Les faits se sont passés dans la nuit de jeudi à vendredi 8 juillet, vers 3 heures du matin, aux urgences de l’hôpital universitaire de la ville. Le mis en cause s'est présenté à l’hôpital, accompagné de sa femme "convalescente" et a demandé à ce que l’on la soigne. Le nombre des patients dans la salle d’attente lui aurait alors fait perdre sa patience, ce qu’il l'aurait mis dans un état "nerveux".

Alerté, un infirmier de l’hôpital a dû quitter sa consultation pour essayer de le calmer, rapporte la même source, en vain. L’homme serait devenu violent et s’en serait pris à lui.

"Il s’est approché, m’a attrapé par le cou et m’a abimé une partie de l’uniforme. Il était très nerveux et il n’y avait pas moyen de le calmer. Nous avons donc décidé d’appeler la police", raconte l’infirmier.

Une fois la police locale sur place, l’homme a été rapidement placé en détention, puis jugé le lendemain au tribunal. Pour ce qui est de sa femme, la cause de sa présence à l’hôpital n’a pas été précisée. On ne sait pas non plus s’il elle a reçu les soins dont elle avait besoin ou pas.

LIRE AUSSI: