Huffpost Maroc mg

À l'ONU, un concert du Maroc pour célébrer la paix

Publication: Mis à jour:
LALLA
Lalla Hasna a présidé, samedi, la première édition du Concert de la Méditerranée | MAP
Imprimer

MUSIQUE – Appeler à la paix par la musique. C’est ce qu’a fait le Maroc ce weekend, en réunissant à Genève quatorze artistes de renom, accompagnés par des musiciens de l’Orchestre symphonique royal, autour d’un concert pour la paix et l’espoir dans la région méditerranéenne.

Le "Concert de la Méditerranée", une initiative du Maroc en collaboration avec la Fondation ONUART, s’est tenu samedi soir, au siège européen de l’ONU, au Palais des Nations. Il s’agit d’un plaidoyer des pays méditerranéens "afin qu’ils communiquent mieux, se comprennent et agissent ensemble au nom de tout ce qu’ils ont en partage", comme l’a relevé le Haut représentant de l’ONU pour l’alliance des civilisations, Nasser Abdulaziz Al Nasser.

Le responsable a aussi félicité le Maroc pour avoir assumé le rôle de pont entre les deux rives, entre Orient et Occident "à un moment difficile où notre région est confrontée aux discours haineux, à la violence aveugle et à l’extrémisme".

L’orchestre, dirigé par Toni Cuenca, a célébré la diversité culturelle de la région. Il était composé notamment de Hossam Ramzy (Egypte), Yosra Zekri (Tunisie), Maria del Mar Bonet (Espagne), Francesca Schiavo (Italie), Trio Joubran (Palestine), Maria Farantouri (Grèce) et Tania Kassis (Liban).

Etaient présents au concert dont la première édition a été présidée par Lalla Hasna : le sous-secrétaire général des Nations unies, Michel Sidibé, le président de la fondation ONUART et ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM).

LIRE AUSSI: