Huffpost Maroc mg

Consulats du Maroc: Tristes sites

Publication: Mis à jour:
AMBASSADE
Consulats du Maroc: Tristes sites | DR
Imprimer

DIPLOMATIE - Il faut croire que le ministère des Affaires étrangères a oublié un détail non négligeable dans son programme de réforme des consulats marocains annoncé en octobre 2015 pour la bagatelle de 250 millions de dirhams: les portails web des établissements consulaires, qui peinent décidément à sortir de l'âge de pierre.

Car visiter les sites des consulats marocains ferait carrément couler une larme de nostalgie aux plus anciens utilisateurs d'internet. Certains semblent en effet issus de cette époque où les modems 56K grésillaient à chaque connexion et où les ordinateurs utilisaient encore cette étrange objet nommé disquette. Et à vrai dire, leur design n'a pas beaucoup changé depuis leur lancement il y a plus d'une décennie. Pour remonter à la date création de ces sites, pas besoin de faire une datation au Carbone 14. Pour celui du consulat de New-York par exemple, le site Whois.org permet de voir qu'il a été crée en 2003. Et pour le design, Archive.org donne la possibilité de visiter le site tel qu'il était en 2004.

archive

En douze ans, force est de constater que le portail web n'a pas évolué d'un iota. Il est pourtant mis à jour puisque des informations concernant les horaires d'ouverture du consulat pour le ramadan 2016 sont affichées en première page.

Quelques services ont cependant été ajoutés durant cette période, parmi lesquels les applications de visa, télécharger les documents à remplir pour une validation de mariage ou pour amener un animal au royaume.

Le consulat new-yorkais n'est pas le seul à avoir un site au look un brin périmé. Celui du Canada commence lui aussi à dater. Les images dans la barre supérieure du site semblent tirées d'un programme datant du début des années 90. A vrai dire, on s'attend à voir surgir d'un moment à l'autre Clippy, le petit trombone qui donnait des indications sur les premières versions de Windows, pour nous demander si nous avons besoin d'aide.

site

Du côté de Pontoise, le site n'est également pas à la fête. Les images utilisées pour accompagner les catégories disponibles semblent être tirées d'une banque d'illustrations gratuites. On remarque aussi que le site de l'ambassade du Maroc en Tunisie se résume à une page qui nous apprend que le roi sera en visite officielle en Tunisie en... juin 2014.

tunisie

Le portail web de l'ambassade du Maroc à Bogota, préfère, lui, pousser les décibels en plus de proposer un design vieillot. Un petit bout de musique marocaine d'environ quinze secondes tourne en boucle. Certes c'est très joli à entendre, mais cela peut vite devenir lassant au bout de quelques instants. Fort heureusement, d'autres sites comme ceux des ambassades du Maroc en Inde, ou encore en Italie, semblent répondre aux critères ergonomiques actuels.

En revanche, certains consulats n'ont tout simplement pas de site internet. C'est le cas de nombreux établissement situés dans l'hexagone par exemple comme ceux de Lille ou Marseille. Seuls quelques éléments au sujet de leurs horaires d'ouverture et de leur adresse sont disponibles sur internet. Un point noir quand on sait le nombre important de Marocains ou de français d'origine marocaine qui vivent en France.

LIRE AUSSI: