Huffpost Maroc mg

"Quotidien", la nouvelle émission de Barthès sur TMC, se dévoile un peu plus

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MÉDIAS - Yann Barthès et son équipe savent faire "buzzer" leurs futurs rendez-vous sur TF1. Jeudi soir pendant la mi-temps de France-Allemagne, un spot publicitaire a été diffusé pour rappeler que Barthès, passé de Canal+ à la Une, a "changé d'équipe". Et pour en savoir plus, il fallait jeter un œil aux réseaux sociaux.

Le teasing de mi-temps ne dévoilait ni le nom, ni le contenu des différentes émissions que l'ancien présentateur Canal+ animera bientôt. Mais un compte Twitter intitulé "Quotidien" et une page Facebook ont été créés dévoilant une bannière sur laquelle figurent les différents comptes de l'émission de TMC.

Fidèle à lui-même, Yann Barthès s'est mis en scène sur la photo de profil Twitter avec une pancarte "Logo en chantier" et un casque d'ouvrier.


Quand on voit le casque du présentateur, on peut supposer que la lettre "Q" sera très certainement très présente dans l'identité visuelle de ce nouveau programme.

Dans "Quotidien" sur TMC, les téléspectateurs pourront retrouver Yann Barthès en access prime time toute la semaine. Selon GQ, l'équipe sera presque au complet avec Martin Weil, Panayotis Pascot, Hugo Clément et Eric & Quentin mais on n'y verra plus Catherine et Liliane restées sur Canal.

Ce rendez-vous sur TMC est décrit à Libération par une source proche du présentateur comme un "show d’actualité d’une heure avec encore plus de reporters et d’enquêtes que dans le Petit Journal".

On sait aussi que Barthès sera à la tête d'un talk-show en deuxième partie de soirée chaque jeudi soir sur la Une. Ara Aprikian, le directeur général adjoint contenus de TF1, avait précisé sur les ondes de France Inter qu'il s'agirait "night show à la française".

Et selon les informations de GQ, l’ex-présentateur du "Petit Journal" succédera chaque jour à Gilles Bouleau et son JT de 20h pour cinq petites minutes, le temps de faire un teasing du "Quotidien" sur TMC et inviter les téléspectateurs à zapper.

LIRE AUSSI: