Huffpost Maroc mg

PSA développera ses activités de recherche au Maroc à compter de mi-2017

Publication: Mis à jour:
USINE PSA
Imprimer

INDUSTRIE - Un accord de performance sur la période 2017-2019 a été signé ce vendredi 8 juillet par cinq syndicats du groupe automobile français PSA Peugeot Citroën. Il prévoit le développement d'activités de recherche au Maroc dès 2017.

Parmi les grands axes de cet accord figure celui de la recherche et développement. L'Agence France-Presse (AFP) rapporte en effet que le constructeur investira chaque année entre 7 et 8% du chiffre d’affaire de sa division automobile dans la recherche et le développement.

"Si la France restera la 'base de référence' de l’ingénierie, le groupe s’engage à ce que 85% des activités liées aux innovations technologiques soient réalisées dans l’Hexagone, avec du personnel sous contrat PSA en priorité", ajoute l'AFP, qui poursuit que "le constructeur développera en parallèle ses activités de recherche en Chine, en Amérique latine et, à compter de mi-2017, au Maroc", ajoute l'AFP.

Les activités de recherche de PSA au Maroc débuteront donc bien avant le démarrage la première usine marocaine du constructeur français, prévu pour 2019.
PSA va d'ailleurs lancer cet été le terrassement de sa future usine marocaine implantée à Kénitra. La première phase du projet prévoit la production de 100.000 véhicules par an, créant ainsi 1.500 emplois directs, contre 200.000 véhicules pour la seconde phase, ce qui portera le nombre d'emplois directs à 3.500 et les emplois indirects à 20.000.

La production de l'usine PSA Maroc sera principalement destinée aux marchés de l’Afrique et du Moyen-orient, avec un taux d'intégration de 60% dès le démarrage du site en 2019. Deux modèles issus du segment B Sedan et BAH seront dans un premier temps produits sur le site de Kénitra. Le premier correspond au type Peugeot 301, tandis que le second se rapproche de la gamme Peugeot 208.

L'accord de performance sur la période 2017-2019 signé ce vendredi 8 juillet porte également sur la production d'un million de véhicules par an en France jusqu’en 2019 et le recrutement 1.000 personnes en contrat à durée indéterminée sur trois ans, ainsi qu'une organisation du travail plus flexible.

LIRE AUSSI:
Close
Quelques Peugeot mythiques...
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée