Huffpost Maroc mg

Le Maroc empêche une vague de migrants de rejoindre l'Espagne

Publication: Mis à jour:
SEBTA
Le Maroc empêche une vague de migrants de rejoindre l'Espagne | Capture d'écran
Imprimer

IMMIGRATION - Benzù est un point sensible pour l'enclave de Sebta en ce qui concerne l'immigration. La plage de cette petite commune située au nord-ouest du territoire de l'enclave espagnole est souvent le lieu de tentatives de passages de la part de migrants qui souhaitent rejoindre l'Espagne.

Ce vendredi 8 juillet, les forces de l'ordre marocaines ont empêché plus de 150 personnes de passer dans le pays voisin depuis Benzù. Ces migrants, d'origine subsaharienne, ont été contrôlés par les policiers marocains dans la matinée, ce qui les a empêchés d'atteindre leur objectif, indique le journal El Faro.

Du côté espagnol, un important dispositif a été mobilisé afin d'épauler les Marocains. Un bateau de la Guardia Civil naviguait près de la rive afin de récupérer toute personne qui aurait pu tenter de passer en nageant, tandis que des policiers ont été déployés tout le long de la frontière maroco-espagnole.

Ces derniers mois, de nombreux migrants ont tenté leur chance au niveau de cette zone. Parfois avec succès. En avril dernier, 119 personnes avaient en effet réussi à rejoindre l'Espagne, profitant de la marée basse, qui leur avait facilité leur passage.

Les enclaves espagnoles de Sebta et de Melilla sont les seules frontières terrestres de l'Union Européenne avec le continent africain. si les deux enclaves ont renforcé leurs frontières en 2014 pour faire face à l'afflux de migrants, de nouveaux aménagements sont prévus. D'ici 2017, les postes-frontières situés à Melilla seront équipés par du matériel permettant d'effectuer des contrôles biométriques.

LIRE AUSSI:
Close
Melilla, forteresse de l'Europe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée