Huffpost Maroc mg

Maroc: Le ministère de l'Education veut éviter un autre bug de changement d'heure

Publication: Mis à jour:
ABBOU
Le ministère de l'Education veut éviter un autre bug de changement d'heure | DR
Imprimer

BACCALAURÉAT – Le ministère de l’Education nationale ne veut pas tomber dans le même scénario que celui de début juin, quand le changement automatique d'heure sur les smartphones avait désorienté plusieurs élèves qui devaient passer l’examen de la première année du baccalauréat.

Pour ce faire, le département de Rachid Belmokhtar "attire l’attention des candidats" de la session de rattrapage sur le changement de l’heure légale. Celle-ci est prévue les 9 et 11 juillet, alors que l'heure légale au Maroc sera avancée de 60 minutes à partir de dimanche 10 juillet, rappelle le ministère dans un communiqué diffusé jeudi.

Les candidats sont "tenus de prendre en considération ce changement et d’être présents à l’heure fixée pour l’examen du deuxième jour (lundi 11 juillet 2016), soit, 08h00 du matin conformément à la nouvelle heure légale et aux convocations adressées aux candidats concernés".

Selon le département de Rachid Benmokhtar, les académies régionales de l'éducation et la formation, les directions provinciales et les présidents des centres d'examens "œuvreront à informer les candidats de ce changement dans l'heure légale" lors du premier jour de l'examen et ce "à travers tous les moyens disponibles".

Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 juin, le changement automatique d'heure sur certains smartphones avec un jour d'avance, avait empêché plusieurs élèves de passer leur épreuve du baccalauréat samedi matin. Le ministère de l’Education nationale avait alors décidé de procéder à une session de rattrapage le vendredi 10 juin pour ceux qui n'ont pas pu rejoindre les centres d'examen à l'heure.

LIRE AUSSI:
Close
Les pires souvenirs du bac des célébrités marocaines
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée